Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Administration des musées
Article découverte

Toulouse-Lautrec et les maisons closes

Comme ses contemporains, Toulouse-Lautrec s’intéresse au thème des maisons closes et de la prostitution. Il produit et expose un grand nombre d’oeuvres sur ces sujets entre 1891 et 1895.
Au Salon de la rue des Moulins (1)

Au Salon de la rue des Moulins (1)

Henri de Toulouse-Lautrec
Musée Toulouse-Lautrec
Au Salon de la rue des Moulins (2)

Au Salon de la rue des Moulins (2)

Henri de Toulouse-Lautrec
Musée Toulouse-Lautrec
En savoir plus

LAUTREC, témoin de son temps

Comme ses contemporains, Toulouse-Lautrec s’intéresse au thème des maisons closes et de la prostitution. Il produit et expose un grand nombre d’oeuvres sur ces sujets entre 1891 et 1895.
Si la plupart des peintres de la vie moderne montrent la maison close comme un lieu de plaisir et de vices et représentent la prostituée comme un type vulgaire et vénal, Toulouse-Lautrec se démarque en donnant à voir des images sans jugement moralisateur et sans voyeurisme.
Familier des “salons”, Toulouse-Lautrec nous offre un véritable reportage sur cette société marginale. Il minimise l’aspect érotique ou vulgaire et ne mentionne que très rarement l’échange commercial et le client. Il livre les moments de la vie intime de ces femmes et décrit leur univers quotidien : l’attente, la visite médicale, le repos, la vie domestique…

Du croquis à la scène de genre : entre anonymat et individualité

Lautrec réalise sur le vif, au sein des maisons closes, des croquis et des études de petit format à l’huile sur carton et les utilise ensuite dans son atelier pour créer des compositions plus importantes, scènes de genre définies et portraits achevés, peut-être réalisés avec des prostituées pour modèle.
Les représentations ne sont ni sexuelles ni pornographiques. Les corps, banalisés, à peine modelés, sont suggérés par l’emploi de quelques tons chair ou disparaissent sous un vêtement ou un drap. Toulouse-Lautrec préfère retenir un geste, une attitude, un moment d’intimité ou de tendresse et traduire un état d’âme, parfois dans la plus pure tradition du portrait psychologique.
Les scènes sont mélancoliques, sans complaisance et les figures de Toulouse-Lautrec démontrent que toute prostituée est un être humain.

© Musée Toulouse-Lautrec, Albi (81)

À lire aussi

Toulouse-Lautrec, affichiste

Article découverte

La première affiche « Moulin-Rouge, la Goulue » commandée en 1891 à Lautrec par Zidler, directeur du célèbre cabaret, est un succès. Elle incite Lautrec…

En savoir plus

Toulouse-Lautrec et le portrait

Article découverte

L’essentiel même de la quête de Toulouse-Lautrec est une recherche de l’humain. Peint, dessiné ou gravé, le portrait domine tout son oeuvre.

En savoir plus
Henri de Toulouse-Lautrec

Henri de Toulouse-Lautrec

Fiche artiste
Henri-Marie Raymond de Toulouse-Lautrec-Monfa, naît le 24 novembre 1864 à Albi, d’une famille royaliste issue de la plus ancienne noblesse provinciale. Sa mère, Adèle Tapié de Céleyran,…
En savoir plus
Collections liées

Toulouse-Lautrec

Musée Toulouse-Lautrec
En savoir plus