Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent Administration des musées
Fiche artiste

Maître de Rieux

Artiste
Maître de Rieux
Naissance
XIVe s., ?
Décès
XIVe s., ?
Nationalité
française (?)
Activité
sculpteur
À propos de l’artiste

Le maître de Rieux est principalement connu pour l’incroyable ensemble statuaire issu de la chapelle de Rieux, et conservé au musée des Augustins de Toulouse.
Cet artiste, dont l’identité exacte est inconnue, a conçu des œuvres à la facture maniériste qui privilégie les effets de la forme et du style aux dépends de la vraisemblance et de la fidélité au modèle naturel. Cet art constitue une évolution amorcée dans le goût de cette époque, tout comme la recherche d’élégance, d’expressivité, les postures déhanchées, le traitement bouclé des barbes, le tumulte des drapés ou la multiplication des plis en cornets.
Le maître de Rieux reprend des formules déjà en germe dans l’art de son temps, mais sa capacité à les utiliser avec autant de maîtrise et d’originalité fut rarement égalée. Son style, à la fois expressif et maniériste, annonce le gothique international de la fin du siècle. Grâce à lui, l’art toulousain rattrape son retard et se trouve même directement projeté dans ce qu’il y a de plus neuf à l’époque.

La qualité et le style exceptionnel du maître de Rieux ont donné naissance à de nombreuses interrogations sur son origine et sa formation. Barbara Mundt a mis en évidence des parentés avec la sculpture de la cathédrale Saint-André de Bordeaux, pouvant suggérer qu’il faut chercher là l’apprentissage du maître. Les récentes recherches de Michèle Pradalier ont conforté cette hypothèse tout en proposant une identification du maître. En effet, dans des documents de 1339 apparaît le nom d’un ymagier, Petrus de Sancto Melio. La traduction de Pierre de Saint-Emilion, confirmerait alors l’origine bordelaise de celui qui porta la sculpture toulousaine à l’une de ses plus belles expressions.

Sélection d’œuvres
Où voir ses œuvres ?
Musée des Augustins

Musée des Augustins

Toulouse | 31
Vous aimerez ces collections

Sculptures gothiques

Musée des Augustins
En savoir plus