Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent Administration des musées
Agenda
Exposition

De Napoléon à Toutânkhamon, plus d’un siècle d’égyptologie

© Ville de Castres (Tarn)

Du 30 septembre 2022 au 30 avril 2023

Castres | 81
Infos pratiques

Ouverture :
du mardi au samedi, 10h-12h / 14h-17h (18h à partir du 1er avril)

Fermeture :
1er novembre, 25 décembre et 1er janvier

Handicap moteur
Tarifs

Gratuit pour tous

Lieu

Centre national et musée Jean Jaurès
2 place Pélisson
81100 Castres 05 63 62 41 83

Pensez que du haut de ces monuments, quarante siècles nous observent ! » aurait déclaré Bonaparte aux pieds des pyramides. « Je tiens l’affaire ! » s’exclame Jean-François Champollion après avoir percé le mystère des hiéroglyphes, restés incompréhensibles pendant des siècles. « …des merveilles ! » s’extasie Howard Carter à la lumière d’une lampe introduite dans la tombe, inviolée, de Toutânkhamon.
Voici ce que suscita (et suscite encore !) l’Égypte : de grands espaces au parfum oriental à conquérir pour certains, une histoire millénaire entourée de mystères à décrypter pour d’autres, mais surtout une admiration sans bornes pour l’élégance de sa culture, de son art et de ses richesses, dont bon nombre restent encore enfouies dans le sable chaud.

Issue directement de l’expédition de Bonaparte, l’égyptologie naît en 1822 à la suite des descriptions liées aux découvertes de Champollion et de la fondation du Service des Antiquités égyptiennes par Auguste Mariette.
Devenue « science nationale », les pouvoirs successifs lui accordent d’importants crédits en vue de mener des expéditions, de créer une mission permanente au Caire et de constituer d’importantes collections hébergées majoritairement au Louvre.

Mais pourquoi une telle passion occidentale pour la terre des pharaons qui, avec le temps, ne cesse de s’amplifier ?

Dans le cadre du bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion et le centenaire de la découverte du tombeau de Toutânkhamon par Howard Carter, le Centre national et musée Jean-Jaurès vous invite à revenir sur les grandes heures qui ont doré, à jamais, les lettres de l’égyptologie.

Plus de renseignements