Abraham-Louis Breguet

Abraham-Louis Breguet
naissance
10/01/1747, Neuchâtel
décès
1823,
nationalité
Suisse
activité
Horloger

Sa mère, veuve alors que l'enfant n'a que onze ans, se remarie avec un horloger parisien, ce qui explique le départ d'Abraham-Louis pour Paris et son orientation vers l'horlogerie sous l'influence de son beau-père. En 1762 il est en appretissage à versailles. Il existe aussi de fortes présomptions pour qu'il ait été apprenti chez jean-Antoine Lépine, mais ceci n'est pas prouvé. Il fait ensuite un séjour à Londres. Puis c'est propablement l'abbé marie, nommé en 1782 sous-précepteur du comte d'Artois (futur Charles X), qui présenta Breguet à Louis XVI. En 1780,A.-L.Breguet jouit déja d'une solide réputation d'horloger inventeur de multiples perfectionnements. En 1789, il épousa avec ardeur les idées nouvelles. Il fut même un sans-culotte convaincu, mais dut à Murat, son compatriote, de pouvoir quitter la France pour la Suisse au moment de la Terreur. Il rentrera à Paris en juin 1795 au moment de son invention de la <>. Commence alors la période la plus glorieuse de son exitence. Il a dans sa maison un grand nombre d'horlogers qui travaillent pour lui. Il a dans sa maison un grand nombre d'horlogers qui travaillent pour lui. Il recueille les plus brillants succès aux expositions natioanles. Il est nommé horloger de la marine en 1815 et artiste qdjoint au Bureau des longitudes; puis membre de l'Académie des sciences en 1816. il est aussi membre du jury à l'exposition de 1819 avec la Légion d'honneur. Il mourut subitement en 1823.

+ Imprimer

bouton (voir le diaporama de l'artiste) Montre de souscription à tact - Abraham-Louis Breguet Montre de souscription - Abraham-Louis Breguet Montre plate, à tact - Abraham-Louis Breguet Montre grivoise en argent - Abraham-Louis Breguet

DANS LES MUSÉES D'OCCITANIE

L'ENCYCLOPEDIE

Les fiches thématiques

+ Toutes les fiches thématiques

Les fiches artistes

+ Toutes les fiches artistes

design : neo05