Achille Laugé

Achille Laugé
naissance
1861, Arzens, Aude
décès
1944, Cailhau (11)
nationalité
Français
activité
Peintre

A Paris, depuis 1881, il partage l'amitié de Bourdelle, Maillol, Marre et Martin, Laugé découvre le divisionnisme de Seurat. En 1888, il retourne définitivement en Languedoc et réside à Cailhau (Aude). Il est soutenu par des amis audois, amateurs d’art éclairés, tels Albert Sarraut, homme politique, ministre de l’instruction publique et des Beaux-arts de 1914 à 1915, Maurice Sarraut, directeur de La Dépêche du Midi à Toulouse et Achille Astre collectionneur, propriétaire d’une galerie à Paris, critique d’art et secrétaire à la manufacture des Gobelins.

Il participe aux expositions de La Dépêche en 1894 et en 1902, aux salons de l'Union Artistique de 1897 et 1907, à l'Exposition industrielle de 1908...

Sensible aux recherches sur la lumière et la division de la touche, Achille Laugé développe un style très personnel et libre de tout dogme. Sa touche est faite de fines hachures entrecroisées, juxtaposée, qui permettent le mélange optique des teintes. Il module la longueur de la touche en fonction des éléments à représenter au sein du tableau. cette technique se retrouve sur les différentes techniques qu'il emploie : tableaux à l'huile, pastels, dessins.

Pour de nombreux particuliers, il réalise des paysages, des natures mortes, des portraits en peinture. La manufacture des Gobelins lui passe commande en 1910 d'un ensemble de cartons destinés à des décors de fauteuils et des tapisseries.

+ Imprimer

bouton (voir le diaporama de l'artiste) Portrait d'homme. - Achille Laugé Juliette Laugé, fille de l'artiste. - Achille Laugé Allée de peupliers - Achille Laugé Portrait de jeune femme - Achille Laugé Notre-Dame de Paris - Achille Laugé Portrait de Pierre Laugé - Achille Laugé Route de Cailhavel, amandiers en fleurs - Achille Laugé Fruits - Achille Laugé

L'ENCYCLOPEDIE

Les fiches thématiques

+ Toutes les fiches thématiques

Les fiches artistes

+ Toutes les fiches artistes

design : neo05