Alexandre Desgoffe

naissance
18 03 1805, Paris
décès
25 07 1882, Paris
nationalité
Français
activité
Peintre de paysages et de genre

"Desgoffe entre en 1826 dans l'atelier de Louis-Etienne Watelet et de Charles Rémond avant de rentrer dans celui d'Ingres, en 1828. Ses premiers maîtres semblent n'avoir guère laissé de traces dans sa mémoire car il n'a pas cru bon de le mentionner à l'occasion de ses participations au salon.
Connu pour ses paysages historiques, il fut aussi un adepte de l'étude sur nature, dont témoignent ses liens précoces avec le groupe Barbizon.
Il visita l'Italie d'octobre 1834 au printemps 1837, parcourut ensuite la France et revint en Italie en 1839-1842, où il se liat avec Gounod. Il y fit un dernier séjour à la fin de 1858. Ses quelques voyages en Suisse pourraient également indiquer des relations précoces et suivies avec ses condisciples helvétiques. Paul Flandrin, qui fit son portrait au crayon en 1835, devint plus tard son gendre - il épousa sa fille Aline, qu'Ingres dessina en 1847 - et Blaise Desgoffe était son neveu.
Il participa au décor de l'hôtel de Paris, commandé à Ingres."

Extrait du catalogue d'exposition "Les élèves d'Ingres", ouvrage collectif, Montauban, 1999

+ Imprimer

bouton (voir le diaporama de l'artiste) l'Ecueil - Alexandre Desgoffe

DANS LES MUSÉES D'OCCITANIE

L'ENCYCLOPEDIE

Les fiches thématiques

+ Toutes les fiches thématiques

Les fiches artistes

+ Toutes les fiches artistes

design : neo05