Alfred Le Petit

naissance
1841, Aumale
décès
1909, Levallois-Perret
nationalité
Française
activité
Caricaturiste

Né à Aumale en Normandie en 1841. Après des études de dessin, de peinture et de photographie, Alfred Le Petit se lance dans la caricature à Rouen puis à Paris notamment en donnant des dessins à la célèbre revue de Gill et Polo, L'Eclipse. En 1870 il fonde La Charge et s'attaque tout particulièrement à Napoléon III avec férocité.

Dessinateur et patron de presse, il collabore dans un esprit républicain avancé et très anticlérical au Grelot et au Charivari. Il fonde Le Pétard et Le Sans-Culotte. Il illustre Gros-Jean et son curé, texte anticlérical d'Auguste Roussel de Merry, La Bible farce de Pierre Malvezin puis publie La vie drolatique des saints en 1883.

Après avoir défendu le Général Boulanger puis pris parti contre Dreyfus, Alfred Le Petit espère une carrière de peintre académique mais échoue dans cette voie.
Il termine sa vie assez misérablement en réalisant des caricatures pour les touristes au premier étage de la Tour Eiffel et en chantant dans les cabarets accompagné de son violon.

+ Imprimer

bouton (voir le diaporama de l'artiste) Gambetta furieux - Alfred Le Petit

DANS LES MUSÉES D'OCCITANIE

L'ENCYCLOPEDIE

Les fiches thématiques

+ Toutes les fiches thématiques

Les fiches artistes

+ Toutes les fiches artistes

design : neo05