Constantin Prévost

naissance
1796, Toulouse
décès
1865,
activité
Peintre

Formé à Toulouse, le jeune artiste entre en 1820 à l'école spéciale de peinture et sculpture de Paris, atelier de Gros. Peintre d'Histoire et portraitiste, médaillé au salon parisien de 1833, il expose régulièrement à Toulouse entre 1827 et 1850. Prévost succède en 1838 au peintre François Jacquemin au poste de conservateur du musée de Toulouse (Augustins), charge qu'il occupe jusqu'en 1861. Professeur de peinture dès 1842 - modèle vivant - à l'école des beaux-arts de Toulouse, il est notamment l'auteur de ''Michel-Ange et Jules II'' (1835 – musée des Augustins), du ''St Charles Borromée durant la peste de Milan'' à l'église Saint-Aubin, d'un ''Christ en croix'' pour l'église d'Ax-les-Thermes (1841) et du ''Miracle de la Pentecôte'' (1842) du musée de Lavaur.
Sa peinture d'histoire se teinte parfois de genre, dans des toiles aux titres évocateurs : ''La Main charitable'', ''Vengeance d'un mari trompé'', ''Les distractions de la lune de miel''...

+ Imprimer

bouton (voir le diaporama de l'artiste) Miracle de la Pentecôte - Constantin Prévost

DANS LES MUSÉES D'OCCITANIE

L'ENCYCLOPEDIE

Les fiches thématiques

+ Toutes les fiches thématiques

Les fiches artistes

+ Toutes les fiches artistes

design : neo05