David d'Angers (Pierre-Jean David)

naissance
1788, Angers
décès
1856, Paris
nationalité
Française
activité
Sculpteur

Sculpteur français. Fils d'un modeste sculpteur sur bois, il put, grâce à une bourse municipale, étudier les beaux-arts à Paris, où il obtint le prix de Rome en 1811.
Durant son séjour en Italie, il connut le sculpteur Canova qui devait exerçer une influence décisive sur le développement de son style. De retour à Paris, il fréquenta tous les centres du mouvement romantique, notamment l'atelier des frères Devéria, et se lia d'amitié avec Victor Hugo.

Statuaire de renom dès 1816, il produisit une œuvre immense, statues, médaillons (Bonaparte), bustes (Balzac), et bas-reliefs (tombeau du général Bonchamp, 1824, église de Saint-Florent-le-Vieil) célébrant la quasi totalité des hommes illustres de la France de la première moitié du XIXeme siècle, exécutant d'innombrables commandes d'État ou de villes désireuses d'honorer leurs gloires locales
le Roi René, 1819, Aix-en-Provence ; Fénelon, 1819, Cambrai ; Gutenberg, 1839, Strasbourg ; Jean Bart, 1845, Dunkerque ; Bernardin de Saint-Pierre, 1851, Le Havre ; le général Drouot, 1853, Nancy ; Ambroise Paré, Talma…

Son art repose sur une observation intense de la réalité. Pour lui, la sculpture doit avoir pour mission d'enseigner la vertu en perpétuant le souvenir des exploits des êtres d'exception : elle est l'instrument du culte des grands hommes, et il fit son manifeste artistique du bas-relief qu'il sculpta pour le fronton du Panthéon de Paris (1830).

+ Imprimer

bouton (voir le diaporama de l'artiste) La République - 2 - David d'Angers (Pierre-Jean  David)

DANS LES MUSÉES D'OCCITANIE

L'ENCYCLOPEDIE

Les fiches thématiques

+ Toutes les fiches thématiques

Les fiches artistes

+ Toutes les fiches artistes

design : neo05