Etienne Dujardin-Beaumetz

Etienne Dujardin-Beaumetz
naissance
1852, Passy
décès
1913, La Bezole (Aude)
nationalité
Française
activité
Peintre

Etienne Dujardin-Beaumetz nait à Passy le 20 septembre 1852. Lorsque la guerre de 1870 éclate, il s'engage comme volontaire et participe aux combats autour de Paris.

En 1873, il entre à l’école des Beaux-arts, où il suit les cours de Alexandre Cabanel.

Deux ans plus tard, il expose pour la première fois au Salon de la Société des artistes français sous le nom de Beaumetz. Le tableau, En reconnaissance à la Ville-Evrard, représente une scène de la guerre de 1870, thème autour duquel tourne toute son œuvre. Les envois sont réguliers jusqu'en 1888, mais le début de sa carrière politique le conduit à cesser toute activité artistique.

Dans les années 1880, Léopold Petiet, fondateur du musée Petiet de Limoux, lui commande le tableau La brigade Lapasset brûlant ses drapeaux. C’est à cette occasion qu’Etienne rencontre Marie Petiet et l’épouse en 1886.

Après son mariage, Etienne Dujardin-Beaumetz se fixe dans l’Aude, le couple partage alors sa vie entre le Limouxin et Paris. Etienne entame une brillante carrière politique dans les rangs des Radicaux. Il est conseiller général, puis député de l’Aude, siège auquel il est élu six fois de 1889 à 1910, avant de devenir sénateur jusqu'à son décès en 1913. De 1905 à 1912, il est sous-secrétaire d’Etat aux Beaux-arts.

+ Imprimer

bouton (voir le diaporama de l'artiste) Le Général Lapasset brûlant ses drapeaux - Etienne Dujardin-Beaumetz La dernière faction - Etienne Dujardin-Beaumetz A la baïonnette - Etienne Dujardin-Beaumetz

DANS LES MUSÉES D'OCCITANIE

L'ENCYCLOPEDIE

Les fiches thématiques

+ Toutes les fiches thématiques

Les fiches artistes

+ Toutes les fiches artistes

design : neo05