Ferdinand Berthoud

Ferdinand Berthoud
naissance
1727, Plancemont-sur-Couvet
décès
1807, Grosley
nationalité
Suisse
activité
Horloger

L'un des plus grands grands horlogers du XVIII siècle. né dans le hameau de plancemont en Suisse (canton de Neuchâtel) en 1727. En 1757, il vint en 1747 s'installer à Paris, où il devint maître en 1754, En 1757, il acquit une propriété à Groslay où il passe la plupart du temps. Il y mourut la samedi 20 juin 1807. Il fut marié deux fois: en 1764 avec Mlle Chatri, de Caen, et en 1782 avec Mlle de Moustier, de Saint-Quentin. Il n'eut pas d'enfant. A Paris, il est installé rue de Harlay (1789-1806). Dès 1786, il est pensionnaire du roi et inspacteur général pour la marine. D'une prodigieuse activité, il fit d'importants travaux et expériences sur la chronométrie et écrivit nombre d'ouvrages sur ses recherches. A soixante-cinq ans, en 1792, menacé de cécité, il fut privé de son traitement et de sa pension. On lui rétablit en l'an III: 3000 francs de pension et 6000 francs de traitement. Il fut élu à l'institut de l'an IV. A sa mort en 1807, Delambre lut son éloge, tout en constatant que ses pendules étaient fragiles et peu adaptées au service en mer.

+ Imprimer

bouton (voir le diaporama de l'artiste) Régulateur de cheminée  - Ferdinand Berthoud Montre en or portant la signature: Berthoud à Paris - Ferdinand Berthoud

DANS LES MUSÉES D'OCCITANIE

L'ENCYCLOPEDIE

Les fiches thématiques

+ Toutes les fiches thématiques

Les fiches artistes

+ Toutes les fiches artistes

design : neo05