Frédéric Auguste Bartholdi

naissance
1834, Colmar
décès
1904, Paris
nationalité
Française
activité
Sculpteur

Frédéric Auguste Bartholdi a d'abord étudié l'architecture à Colmar puis vint à paris et entra dans l'atelier d'Ary Scheffer, et enfin dans ceux des sculpteurs Jean-François Soitoux et Antoine Etex. Vers 1855, il fait un voyage en Grèce, en Egypte et en Orient, en compagnie du peintre Jean Léon Gérôme.
Dans ses premières années, il exécute diverses compositions, dont, pour sa ville natale, la statue du Général Rapp (1855, qui montre son goût pour les proportions monumentales), le monument de Martin Schongauer (1861), pour la cour du cloître Unterlinden, dans le musée de Colmar, le monument de l'Amiral Bruat (1863). Sa renommée devient internationale avec La Liberté éclairant le monde, dont une réduction paraît à l'Exposition de 1878, et dont la réalisation définitive, conçue techniquement par Eiffel en 1886, se dresse à l'entrée du port de New-York. Il travaillera ensuite beaucoup en Amérique. Il exécute aussi le Lion de Belfort (1875-1880), taillé dans le grès rouge, pour commémorer la résistance française en 1870, dont la réplique au tiers en cuivre domine la place Denfert-Rochereau à Paris. Il travailla beaucoup pour les monuments et les places publiques, dont le monument à Lafayette et Washington à Paris (1892-1895), les chevaux de la fontaine de la Place des Terreaux à Lyon, et fit les plans du Palais de Longchamp à Marseille.

+ Imprimer

bouton (voir le diaporama de l'artiste) A Gambetta les Alsaciens reconnaissants - Frédéric Auguste Bartholdi

L'ENCYCLOPEDIE

Les fiches thématiques

+ Toutes les fiches thématiques

Les fiches artistes

+ Toutes les fiches artistes

design : neo05