Jacques Gamelin

naissance
1738, Carcassonne
décès
1803, Carcassonne
nationalité
Français
activité
Peintre

Elève à Toulouse de Pierre Rivalz, et à Paris de Jean-Baptiss Deshays, il concourt sans succès pour le grand prix en 1763 et 1764. L'année suivante, il est de retour en Languedoc mais part sans tarder pour Rome.
Il est reçu en 1772, à l'Académie de Saint-Luc comme peintre de batailles. A Rome également, il rencontre Raphaël Mengs et se lie avec Giuseppe Cadès.
En 1774, il est reçu à l'Académie de Toulouse dont il démissionne bientôt, sa manière peu habituelle suscitant des polémiques.
Son fameux Recueil d'ostéologie et de myologie, en 1779, est un échec financier et il doit accepter le poste de directeur de l'Académie de Montpellier.
Rallié aux idées révolutionnaires, il participe en 1793 à la campagne du Roussillon, fixant sur la toile ou le papier les principaux affrontements avec les troupes espagnoles.
(O.Michel:2001;MPD;p 219-220)

+ Imprimer

bouton (voir le diaporama de l'artiste) Démon emportant un damné. - Jacques Gamelin La Mort de Socrate. - Jacques Gamelin Antigone fait porter les cendres d'EUmène à sa veuve. - Jacques Gamelin Le triomphe de Titus. - Jacques Gamelin

DANS LES MUSÉES D'OCCITANIE

L'ENCYCLOPEDIE

Les fiches thématiques

+ Toutes les fiches thématiques

Les fiches artistes

+ Toutes les fiches artistes

design : neo05