Jean-Baptiste Despax

naissance
1710, Toulouse
décès
1773, Toulouse
nationalité
Français
activité
Peintre

Le plus jeune des élèves d'Antoine Rivalz n'effectue pas le voyage d'Italie et collabore aux derniers ouvrages de son maître. Après la mort de celui-ci, il rejoint l'atelier parisien de Jean Restout où il demeure de 1742 à 1746.
A Toulouse, ses travaux de décoration de la chapelle des Carmélites et ceux de la chapelle de la Visitation consacrent sa réputation.
On doit aussi au "premier peintre de Toulouse" le cycle de la vie de saint Vincent à Montréal (Aude), les peintures de l'abbaye de Granselve (églises de Grenade, de Bouillac...), de l'abbaye de Boulbonne (église de Cintegabelle).
Directeur de l'Académie Royale de Toulouse en 1757, il est l'un des maîtres de Pierre-Henri de Valenciennes. Ses dessins connus sons encore très rares.

+ Imprimer

bouton (voir le diaporama de l'artiste) Des saints au milieu du peuple adorant l'Eucharistie présentée par un ange. - Jean-Baptiste Despax Martyre de sainte Catherine d'Alexandrie. - Jean-Baptiste Despax Glorification d'un saint guerrier. - Jean-Baptiste Despax

DANS LES MUSÉES D'OCCITANIE

L'ENCYCLOPEDIE

Les fiches thématiques

+ Toutes les fiches thématiques

Les fiches artistes

+ Toutes les fiches artistes

design : neo05