Laurent Dabos

naissance
1761, Toulouse
décès
1835, Paris
nationalité
Française
activité
Peintre

Elève aux écoles de l’Académie toulousaine tout en étant élève de Gaubert-Labérie. Présent au Salon de Toulouse en 1777 mais se fait vraiment remarquer en 1788 et 1789 qu'il envoya à l'Exposition de la Jeunesse, qui avait lieu chaque année à Paris, place Dauphine.
Il rentre dans l'atelier de Vincent, un des peintres les plus attaché à la politique jacobine et il avait ses entrées à la Tour du Temple où était emprisonnée la famille royale.

Outre ses scènes de genre, Dabos peignait aussi des natures mortes en trompe l’œil, mais aussi des portraits. En 1799, il expose avec succès le "Portrait de l'acteur Brunet dans le rôle du Désespoir de Jocrisse".
Grâce à son "Portrait du Prince Cambacérès travaillant au code Napoléon", Dabos devient le peintre attitré de l'archi-chancelier de l'empire et obtient la Légion d'Honneur.

Pendant la Restauration, Dabos ne trouve plus une clientèle aussi importante. Il se remet à ses anciens sujets à la façon des petits maîtres de l'époque.

+ Imprimer

bouton (voir le diaporama de l'artiste) Marchande de fruits pesant du raisins - Laurent Dabos

DANS LES MUSÉES D'OCCITANIE

L'ENCYCLOPEDIE

Les fiches thématiques

+ Toutes les fiches thématiques

Les fiches artistes

+ Toutes les fiches artistes

design : neo05