Mario Cavaglieri

naissance
1887, Rovigo
décès
1969, Pavie
nationalité
Italienne
activité
Peintre

Né dans une famille de la bourgeoisie aisée de Vénétie, rien ne prédisposait Mario Cavaglieri à devenir peintre. Animé par cette seule passion, il abandonne vite ses études juridiques entamées à l’université de Padoue, pour suivre la voie de son cœur et se consacrer à la peinture.

Ses années de jeunesse, entre 1906 et 1912, sont marquées par une peinture intimiste où prédominent des petites scènes d’intérieur dans lesquelles prennent place des personnages familiers surpris dans leur intimité. Par la suite, Mario Cavaglieri évolue vers une peinture passionnée, chargée en couleur. La présentation en 1912 à la biennale de Venise du tableau « Effetto di notté » marquera le début d’une période plus expressionniste. Il travaille ses sujets comme un sculpteur, donnant du relief à ses compositions, comme dans « les Fiancés réconciliés » de 1916.

Entre de 1921 et jusque vers 1925, période à laquelle il épouse Giulietta et vient s’installer à Plaisance (Italie), sa peinture s’assagit. Il revient à des compositions plus petites, plus intimistes, dans lesquelles le paysage prend une plus grande place.

En 1925, Mario Cavaglieri quitte l’Italie fasciste et se retire dans le Gers, où il vient d’acquérir la propriété de Peyloubère à Pavie. Dès lors sa peinture subit une profonde mutation. Les scènes sont plus aérées, plus légères, même si dans certaines compositions des réminiscences italiennes sont toujours perceptibles. Il peint avec une réelle délectation la nature qui l’entoure.

Admiré en Italie, méconnu en France, Mario Cavaglieri s’est éteint en 1969, laissant une œuvre originale, très personnelle et empreinte d’une grande liberté.

+ Imprimer

bouton (voir le diaporama de l'artiste) Les Fiancés réconciliés - Mario Cavaglieri

DANS LES MUSÉES D'OCCITANIE

L'ENCYCLOPEDIE

Les fiches thématiques

+ Toutes les fiches thématiques

Les fiches artistes

+ Toutes les fiches artistes

design : neo05