Ossip ZADKINE

naissance
juillet 1890, Vitebsk, Russie
décès
25 novembre 1967, Neuilly-sur-Seine
nationalité
français d'origine russe
activité
Sculpteur

Ossip ZADKINE, un sculpteur d'émotion

Né à Vitbesk, près de Smolensk en 1890, Zadkine arrive à Paris 1909 et ne quittera plus la France qui le naturalisera en 1921.
C'est en 1934, à la suite d'une annonce, qu'il se rend avec son épouse, le peintre Valentine Prax, aux Arques dans le Lot, visiter une propriété. Il est subjugué par les lieux, et dira « pour la première fois, par cet achat, nous eûmes "notre terre" ».
Son attachement à cette terre ne se démentira jamais et il y puisera l'inspiration qui préside à la création d'œuvres comptant parmi les plus importantes de sa production

L'œuvre d'Ossip Zadkine compte parmi les plus importantes du XXème siècle.
S'il s'oriente vers le cubisme dès son arrivée à Paris, il s'émancipe assez vite du mouvement, sa vivacité, son tempérament fougueux s'accordant difficilement avec l'austérité formelle de cet art.
De cette expérience, son œuvre ultérieure retiendra beaucoup moins l'ascétisme que les déformations expressives ainsi que quelques leitmotive de l'emblématique cubiste.
Son art évolue alors vers un modelé plus souple d'une sensibilité accentuée, car chez Zadkine le goût pour la géométrie des formes et l'ordonnance des formes est constamment en lutte avec un humanisme exacerbé.

Cette dualité s'exprime pleinement dans les œuvres présentées au musée Zadkine aux Arques (46), où l'équilibre de formes solidement construites le dispute à un grand lyrisme animé d'un élan pathétique révélateur du tourment intérieur et de la passion de l'artiste.

+ Imprimer

DANS LES MUSÉES D'OCCITANIE

L'ENCYCLOPEDIE

Les fiches thématiques

+ Toutes les fiches thématiques

Les fiches artistes

+ Toutes les fiches artistes

design : neo05