LES FICHES DU THÈME : peinture / sculpture

Briguiboul et l'Espagne

Modifié le 16 vendredi 2018

On ne soulignera jamais assez l’importance du legs effectué par Pierre Briguiboul (1871-1893), fils du peintre Marcel Briguiboul (1837-1892). Ce legs, effectif en août 1894, fait entrer au musée de Castres parmi nombre d’œuvres et d’armes anciennes, les trois chefs-d’œuvre de Goya : L’Assemblée de la Compagnie des Philippines, dite Junte des Philippines (1815), l’Autoportrait aux lunettes (1800) et le Portrait de Francisco del Mazo (vers 1815). A terme, ce legs va décider, après la seconde guerre mondiale d

+ Lire la suite

Depuis la plus haute antiquité les pandémies ont accablé l’humanité de la façon la plus spectaculaire qui soit. L’épidémie de peste en particulier a rempli de terreur la population car elle frappe sans distinction d’âge, de sexe, de condition sociale et elle est quasi sans remède.

+ Lire la suite

La Modernité en Espagne

Modifié le 22 jeudi 2015

La Galerie espagnole, aussi appelée « Musée espagnol » a été fondée au sein du Palais du Louvre sur décision du roi Louis-Philippe Ier en 1838, elle fut fermée dix ans plus tard.

+ Lire la suite

En Espagne, la période entre 1880 et 1936 présente une unité culturelle en termes de renouveau littéraire et artistique, avec deux grands mouvements le Modernisme et la Génération 98. Cet "Âge d'argent" est une réponse à la profonde crise morale que traverse l’Espagne en plein déclin tout au long du XIXe s.

+ Lire la suite

Texte de présentation de l'exposition Lucie Bouniol, une femme pour l'Art, du 28 février au 4 mai au musée Goya de Castres.

+ Lire la suite

Réfugié à New York de juin 1941 à septembre 1945, malgré sa répugnance à partir de France, l’artiste laisse crier son cœur par le travail de ses mains. l"oeuvre "La France Prisonnière" devient le manifeste de l’enfouissement de Zadkine à New York pendant ces années tragiques, entre abattement et résistance, prostration et révolte.

+ Lire la suite

Ingres et la couleur

Modifié le 30 vendredi 2011

Ingres et la musique

Modifié le 30 vendredi 2011

« Le dessin est la probité de l’art ». De cette phrase, Ingres semble avoir fait une devise qu’il suivit durant toute sa longue carrière. Si le trait et sa grande maîtrise ont établi la fortune critique du peintre de "la Grande Odalisque", qu’en est-il de son rapport à la couleur ? Divers témoignages reconnaissent à Ingres une grande aisance dans le maniement de la mine de plomb, mais lui reprochent souvent, et parfois vivement, son usage de la couleur.

+ Lire la suite

L'expression proverbiale "avoir un violon d’Ingres", née à la fin du XIXe siècle dans l’entourage de Théophile Gauthier, est encore employée aujourd’hui. "Avoir un violon d’Ingres" signifie avoir une activité à côté de son occupation principale. La permanence de cette expression témoigne, à travers les âges, de l’attachement d’Ingres à « cet art divin qui embaume ma vie », disait-il.

+ Lire la suite

Toulouse-Lautrec et Yvette Guilbert

Modifié le 27 mardi 2011

Toulouse-Lautrec et le portrait

Modifié le 27 mardi 2011

Vedette du café-concert, Yvette Guilbert passionne Toulouse-Lautrec qui la représente dans de nombreux tableaux, dessins et lithographies.

+ Lire la suite

L’essentiel même de la quête de Toulouse-Lautrec est une recherche de l’humain. Peint, dessiné ou gravé, le portrait domine tout son oeuvre.

+ Lire la suite

Ingres et la troisième dimension

Modifié le 01 jeudi 2011

Tout au long de sa carrière Ingres entretint avec l’univers de la sculpture un rapport particulier. Admiré pour sa science du contour des formes, l’artiste est moins connu pour son attrait du relief.

+ Lire la suite

L'ENCYCLOPEDIE

Les fiches thématiques

+ Toutes les fiches thématiques

Les fiches artistes

+ Toutes les fiches artistes

design : neo05