Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Administration des musées
Actualité
Vie des musées

Histoire incroyable lors de la restauration du portail gothique de la cathédrale Saint-Alain

© Tous droits réservés

Musée du Pays de Cocagne
1 rue Jouxaygues
81500 Lavaur

Contactez le musée

Histoire incroyable lors de la restauration du portail gothique de la cathédrale Saint-Alain. Lors des débuts des travaux, les restaurateurs et le conservateur du patrimoine remarquent au sommet du portail une statue de l’archange saint-Michel peu visible depuis le sol. De très belle facture, elle est malheureusement incomplète puisqu’il lui manque une aile.  Mais en regardant de plus près, le conservateur pense savoir où se trouve la seconde. Tout simplement, dans les réserves du musée de Lavaur. En effet, en avril 1998, il découvre au-dessus de l’un des meubles de la sacristie de Saint-Alain recouverts de poussière, deux fragments d’une aile en bois. Ces fragments sculptés – respectivement de 77 et 71 cm de long – semblent s’appareiller. L’élément métallique présent sur l’un d’eux laisse penser à un emmanchement de l’ensemble sur une sculpture. Aucune sculpture connue de l’édifice ne semble alors concernée par ces fragments, sommairement daté de la fin de l’époque médiévale ou de l’époque moderne.  Mais l’actualité les rattrape…

Les deux morceaux d’aile sont naturellement dirigés vers le musée municipal. Ils rentrent à l’inventaire et rejoignent d’autres éléments mobiliers de l’ancienne cathédrale de Lavaur.

Que faire dès lors ? Laisser l’aile seule dans les collections du musée ou au contraire la replacer sur le saint-Michel. Le parti d’une remise en place in situ de l’aile, étudié, est finalement unanimement souhaité pour des raisons de cohérence historique et patrimoniale. A histoire exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Une radiation de l’inventaire est obtenue auprès du service des Musées de France. L’aile a aujourd’hui retrouvé sa place initiale !

Plus de renseignements