Centre national et musée Jean Jaurès [Castres, 81]

Conférence : L'Armistice du 11 novembre 1918

29 novembre 2018

par le Colonel (ER) Michel DICHARD
Ancien directeur-adjoint du Service historique de l’armée de Terre

à 18h30

Auditorium du CNMJJ

Entrée libre et gratuite

On dit couramment « l’Armistice de Rethondes » pour parler du 11 novembre 1918. En fait, l’armistice a été signé dans un « wagon » stationné dans une clairière de la forêt de Compiègne, non loin du village de Rethondes, dans l’Oise. Ce qui pose au moins deux questions : pour quelles raisons Foch a-t-il choisi ce lieu ? Comment cette clairière a-t-elle été découverte ?
Autres interrogations : qui, à part le maréchal, étaient les signataires de l’armistice ? Comment les plénipotentiaires allemands traversèrent-ils les lignes françaises pour atteindre la Clairière ? D’où venaient les trains ? Que sont-ils devenus, en particulier le fameux wagon, plus exactement la voiture-restaurant dans laquelle l’armistice fut signé ?
Pour répondre à ces questions, en marge de la grande Histoire connue, le Colonel (E.R.) Dichard nous fait part des connaissances acquises en parcourant les lieux, quand il était professeur à l’Ecole d’Etat-Major, située alors à Compiègne.
La petite histoire permet de mieux comprendre la grande…

ill. : « Le matin du 11 novembre, le maréchal Foch part pour Paris, emportant dans sa serviette le texte original de la convention d’armistice, revêtu de sa signature, de la signature de l’amiral Wemyss et de celles des plénipotentiaires allemands. » in L’Album de la Guerre, 1914-1919, tome second, L’Illustration, Paris, 1922, p. 919 Coll. Ville de Castres (Tarn), CNMJJ

+ Imprimer

design : neo05