Centre national et musée Jean Jaurès [Castres, 81]

Exposition : Vie de Poilu (archive)

du 28 mai au 14 novembre 2015

Vernissage le jeudi 28 mai 2015 à 18h30

Ouvert :
Du mardi au samedi de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
Les lundis en juillet et en août
Les dimanches de mai à septembre

Fermeture annuelle :
1er novembre

Entrée libre

« Je vais te donner quelques détails comment nous avons passé la nuit dans la tranchée. Celle que nous avons occupée a une longueur de cent mètres à peu près (…) ; elle est profonde d’un mètre, la terre rejetée en avant, ce qui fait que l’on peut passer debout sans être vu. La largeur est généralement de quinze centimètres et l’on fait de place en place des endroits un peu plus larges de façon à pouvoir se croiser quand on se rencontre. Dans le fond de la tranchée et sous le terrain, on creuse de petites caves où un homme peut tenir couché, c’est pour se garantir des éclats d’obus »
Lettre d’Adolphe Wegel, 1915 in Paroles de Poilus (Soleil Productions, 2006)

Massivement utilisées par les Alliés et les Allemands à partir de 1915, les tranchées constituent le symbole majeur de cette guerre qui, dès la fin de 1914, privilégie la défense sur l’attaque. De la Mer du Nord à la Frontière suisse, elles se développent sur un front de 700 km. À la fin du conflit, on estime que les seuls Français en auront creusé quelque 10 000 kilomètres.
Dans ces étroits boyaux, parfois creusés à quelques dizaines de mètres des lignes adverses, et qui protègent mal des projectiles et des éclats, il faut veiller 24 heures sur 24 dans l’attente d’une attaque ennemie, se préparer aux assauts que l’on sait meurtriers, mais aussi lutter contre ces fléaux quotidiens que sont l’eau, la boue, les rats, les poux, le manque de sommeil, le froid de l’hiver et la chaleur écrasante de l’été.
Poursuivant son évocation du conflit de 14-18, le Musée Jaurès propose une reconstitution aussi fidèle que possible d’un tronçon de tranchée française avec ses hommes, ses armes et ses dispositifs de protection.
Le parcours est complété par la présentation de documents et de clichés montrant la vie des Poilus.

Exposition conçue et réalisée en partenariat avec l’Académie des Armes Anciennes, le 8eme Régiment Parachutiste d’Infanterie de Marine et l’Association Au fil des Jours

+ Imprimer

design : neo05