Château des Comtes de Foix [Foix, 09]

Collection : Sculpture médiévale

Une abbaye est érigée à Foix au IXe siècle. L’abbé et les moines, soumis à la règle de Saint Augustin, assurent le service paroissial de la ville. Dans le monastère, le cloître est à la fois lieu de circulation et de méditation. Il est orné d'arcades supportées par des chapiteaux à colonnes et sculptés de décors historiés, de végétaux ou animaux, réalisés entre le XIe et le XIVe siècles.

Victime des Guerres de Religion au XVIe siècle, le cloître n’existe plus aujourd’hui mais quelques chapiteaux ont été conservés. Certains, de style roman, présentent des scènes religieuses ; la résurrection de Lazare ou le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. Deux d’entre eux, dont l’un en mauvais état, illustrent en partie la légende de Saint Volusien. Enfin, un chapiteau géminé, dont une face n’est pas sculptée raconte la vie de la Vierge : Annonciation, Visitation.

L’église abbatiale est dédiée à Saint Volusien, évêque de Tours au moment de la conquête franque de Clovis. Les wisigoths persécutèrent le prélat aux environs de Toulouse (lieu de son exil) à cause de ses sympathies franques. La légende s’empara de lui ; elle raconte qu’il aurait été persécuté par les Wisigoths entre Pamiers et Varilhes. Les deux lances qui servirent à le tuer près de Foix se transformèrent en bois vert. La nuit suivante, deux religieuses reçurent la visite d’un ange envoyé par Dieu qui leur révéla que le corps de Saint Volusien devait être enterré à Foix. Mais la ville de Pamiers s’y opposa. Le corps fut donc installé sur une charrette tirée par deux bœufs qui choisirent miraculeusement d’aller à l’église de Foix. Les rochers se séparèrent au passage des bœufs, la rivière se dessécha. Le sanctuaire de Foix lui fut donc dédié.

+ Imprimer

design : neo05