Château-musée du Cayla [Andillac, 81]

Rencontres : Henri Darrase en résidence (archive)

du 18 au 20 juillet 2018

Le Château-musée de Cayla accueille Henri Darasse en résidence, l'occasion pour le public de venir à sa rencontre.

Né en 1960, Henri Darasse a une double formation, philosophique et artistique. Professeur agrégé de philosophie au Lycée Paul Valéry à Sète, il a publié en 2014, chez Lucie-éditions, une étude sur la méthode picturale de Pierre Soulages intitulée Soulages, la peinture. Poétique de l'accident.

Diplômé de l'école des Beaux-arts de Toulouse en 1983 (DNSEP), il participe au groupe toulousain « Peinture immédiate » avec Alain Fabre, Clément Thomas et Philippe Hortala et réside à Rome de 1985 à 1988 où l'influence poétique de la Nuova Scuola Romana l'éloigne de la bad painting des années 1980.

En 2001, il crée le groupe « Décor-actif » avec Amédée Poujol qui inaugure son passage à une abstraction décorative dans la lignée de Matisse, Hantaï et Viallat.

Peignant essentiellement au rouleau depuis 1995, il en recherche systématiquement tous les effets dans une démarche qu'il nomme « effectologie ». Inspirée de la distinction de François Jullien entre l'effet-processus (effect) et l'effet-résultat, cette logique de l'effet permet, par l'attention au processus de dégager la démarche de toute finalité en l'orientant sur des territoires inconnus.

Au Château-musée du Cayla, dans le cadre de l'exposition temporaire « Çapeint : ça muse », Henri Darasse se laisse imprégner par la poésie du lieu et après avoir peint sur place, sur un chêne ou sur une frise retrouvée dans le grenier, ce sont les tapisseries déchirées de la bâtisse qui l'inspirent. Ce sont des petites toiles intimistes de tapisseries anciennes à peine rehaussées par le rouleau qu'il propose à la rêverie d'Eugénie de Guérin écrivant son journal...

+ Imprimer

design : neo05