les Abattoirs [Toulouse, 31]

Exposition : Vénus changée en document (archive)

du 1er décembre 2010 au 16 janvier 2011

Œuvres de Marcel Broodthaers, Tracey Emin, Thomas Grünfeld, Annette Messager, Tania Mouraud, Gina Pane, Franck Scurti (et Hans Bellmer)
Commissariat : Sorana Munteanu et Annabel Rioux
Conçue à partir d'œuvres de la collection des Abattoirs

Œuvres de Marcel Broodthaers, Tracey Emin, Thomas Grünfeld, Annette Messager, Tania Mouraud, Gina Pane, Franck Scurti (et Hans Bellmer)

Exposition invitée par le LMAC-MP(Laboratoire des Médiations en Art Contemporain de Midi-Pyrénées) à l'occasion des rencontres professionnelles du 30 novembre et 1 décembre aux Abattoirs, "La médiation écrite en art contemporain : un espace partagé".
Commissariat : Sorana Munteanu et Annabel Rioux

Conçue à partir d'œuvres de la collection des Abattoirs, Vénus changée en document fait suite à l'exposition Déjà vu , qui confrontait un ensemble d'œuvres souvent exposées aux textes écrits à leur sujet au fil des années.

Ce second volet reprend le même principe, mais à la différence du premier, en proposant de multiples modes de présentation du texte dans l'espace d'exposition. Dans un texte de 1923, Paul Valéry opposait le musée et son ambition didactique à la pure expérience esthétique, résumant ce pouvoir supposé mortifère du musée par la formule "Vénus changée en document". En reprenant ironiquement cette phrase pour titre, il s'agira d'aller à rebours de l'idée courante selon laquelle le savoir fige la perception, croyant au contraire qu'il la stimule et développe l'imaginaire.

L'ensemble assez hétéroclite d'œuvres n'illustre pas une thématique, mais leur caractère composite fait diversement écho aux enjeux de l'exposition : fragmentation ou hybridation, recyclage de données et de matériaux préexistants, mise en tension de l'expérience du corps et du médium écrit…

Eclatée entre le premier étage et le sous-sol des Abattoirs, l'exposition, à entrées multiples, ne possède ni début ni fin, ni sens prédéfini, elle permet tous les rythmes et parcours de visite, accueillant tant l'amateur studieux que le flâneur. Enfin, la visite peut se poursuivre à la médiathèque, prolongement naturel de l'exposition, où une sélection d'ouvrages sur les artistes présentés est proposée à la consultation.

+ Imprimer

design : neo05