les Abattoirs [Toulouse, 31]

Exposition : Jacqueline de Jong

du 21 septembre 2018 au 13 janvier 2019

L’exposition présentée aux Abattoirs révèle la richesse des parcours artistique et de vie de Jacqueline de Jong. Née en 1939 dans une famille juive, elle doit fuir son pays face au nazisme. Après des cours d’art dramatique à Londres et Paris, elle rejoint à la fin des années 1950 le Stedelijk Museum d’Amsterdam dirigé par Willem Sandberg. Elle y rencontre les membres de Cobra, dont Asger Jorn, et Guy Debord, le fondateur de l’Internationale Situationniste qui défie alors la "société du spectacle" et vise au "dépassement" des formes traditionnelles de l’art, qu’elle rallie. C’est en 1961, à Paris, après des cours de gravure, que son propre chemin artistique se dessine. Elle fonde en 1962 The Situationist Times, seule revue anglophone du mouvement, et attribue à chaque numéro un motif lié au thème situationniste de la dérive – labyrinthe, nœud, etc. Son art figuratif, expressionniste, se joue d’un bestiaire à la fois monstrueux et naïf, hérité de Cobra (Suicide Paintings, Accidental Paintings, Le Salau et les S

design : neo05