Musée Calbet [Grisolles, 82]

Exposition : Grisolles.cc (archive)

exposition d'Étienne Cliquet, du 9 février au 26 mai 2018

Vernissage le vendredi 9 février 2018 à 19h

1938-1988-2018
Dans le cadre des 80 ans de la création du musée par Théodore Calbet et des 30 ans de sa réouverture par les Amis du Musée Calbet

Par un travail extrêmement documenté, Etienne Cliquet est invité à porter son regard sur les collections d’arts et traditions populaires du musée Calbet et sur l’histoire de Grisolles. Dans une démarche proche de l’artiste en résidence par la fréquence de ses déplacements, sa curiosité à découvrir Grisolles et son souci de la collecte iconographique, il nous dévoile sa géographie grisollaise personnelle moins comme une carte routière à tracés que comme une carte postale à vignettes donnant différentes perceptions d’un lieu de villégiature.

Longtemps tourné vers l’origami comme objet fragile et pourtant éminemment technique, le travail d’Etienne Cliquet n’est pas sans rappeler le geste habile et réfléchi de l’artisan largement représenté au musée Calbet. Plus récemment, il s’intéresse à cet objet d’apparence modeste tout en étant chargé de sens dans ses usages qu’est la carte postale au cœur de la nouvelle exposition, un objet qui évoque presque toujours un ailleurs. Pour Grisolles et le musée Calbet, cet ailleurs est avant tout historique que l’artiste s’applique à redécouvrir grâce aux collections du musée.

Ce qui a pu être appelé la « grande Histoire » trouve une lecture bien en marge des manuels officiels avec la « petite Histoire » que constitue la source inépuisable d’informations des cartes postales. Souvent de faible tirage, parfois autoproduite par des procédés amateurs et profitant du réseau formidablement organisé de la Poste, la carte postale du début du XXe siècle permet une diffusion très directe et efficace de l’information générée par les mêmes producteurs d’objets d’arts et traditions populaires que ceux de la collection du musée Calbet. Ce média est le reflet d’une société populaire avec ses usages, ses centres de préoccupation, ses petites et grandes histoires dont les réseaux sociaux sont aujourd’hui les héritiers directs.

www.grisolles.cc

+ Imprimer

design : neo05