Musée d'Art Campanaire [L'Isle-Jourdain, 32]

Exposition : 7° Art campanaire (archive)

du 30 juin au 21 octobre 2011

Espace Pierre Lasserre

Nul doute que les réalisateurs de films depuis l’Antiquité (pas si lointaine) du cinéma jusqu’à nos jours, seraient surpris de voir toute une exposition consacrée à un élément certes essentiel à certaines scènes de films devenus cultes, mais faisant en fait simplement partie du décor : la cloche ou les cloches ! vedettes alors éphémères, et pour la plupart anonymes, mais toujours fidèles et présentes dans leurs tours et leurs clochers.
C’est pourquoi, le Centre-Musée Européen d’Art Campanaire de l’Isle-Jourdain s’est associé avec enthousiasme à cette présentation, par l’intermédiaire d’affiches de cinéma, de cet objet rarement filmé pour lui-même, mais qui amène, lorsqu’il accompagne histoires et aventures sur grand écran, une présence physique et sonore toujours spectaculaire.

Depuis la première projection du cinématographe Lumière, le 28 décembre 1895 au Grand Café du boulevard des Capucines à Paris, cet art nouveau réconcilie deux désirs contradictoires : vivre autre chose de fantastique et merveilleux dans l’espace et le temps, et rester assis tranquillement dans un fauteuil confortable !
C’est toute une civilisation de l’image et de l’imaginaire qui est entré, en cette fin du XIXème siècle, dans la vie des hommes.

Ce sont donc plus de vingt affiches de cinéma, anciennes et plus récentes, accompagnées d’un documentaire vidéo sur la cloche dans le 7ème art, que présente l’IEAC Midi-Pyrénées en collaboration avec la conservation du musée et les Amis du musée Campanaire de l’Isle-Jourdain.

7ème art campanaire : de « Don Camillo Monseigneur » à « Dracula et les femmes » en passant par « Andrei Roublev », « Quentin Durward », « Notre Dame de Paris », « Pour qui sonne le glas ? » ou « Bienvenue chez les ch’tis »

+ Imprimer

Cliquer sur les vignettes pour agrandir l'image ou accéder à la fiche œuvre

  • Affiche du film
  • Affiche du film
  • Affiche du film

+ Voir le diaporama

design : neo05