Musée de Cahors Henri-Martin [Cahors, 46]

Collection : Archéologie gallo-romaine

Cliquer sur les vignettes pour agrandir l'image ou accéder à la fiche œuvre

  • Chapiteau gallo-romain - 1
  • Chapiteau gallo-romain - 2
  • Chapiteau gallo-romain - 3
  • Chapiteau gallo-romain - 4
  • Chapiteau gallo-romain - 5
  • Jouet - 1
  • Jouet - 2
  • Jouet - 3
  • Mortier
  • Moulage d'une laie
  • Pieds, fragment de statue
  • Plat en argent
  • Sarcophage de la chasse
  • Stèle de Luctérius
  • Volsella et stylet
  • Mosaïque - 1
  • Mosaïque - 2
  • Mosaïque - 3
  • Mosaïque - 4
  • Mosaïque - 5

+ Voir toutes les œuvres de la collection

Si l’on peut estimer que la majorité des objets (statuaire, éléments d’architecture, mobilier) a été découvert dans les faubourgs de la ville lors de chantiers d’aménagement ou de reconstruction, seuls quelques sites ont été clairement identifiés.
Il s’agit des allées Fénelon (2 anneaux en bronze), de l’ancienne gare de la Compagnie d’Orléans (cinq chapiteaux composites), de la caserne Bessières (éléments statuaires, plat en argent, céramique commune et céramique sigillée, poids de tisserand, lampes à huile), de l’ancien collège des filles (étui en bronze contenant volsella et stylus), de la place Clément-Marot (important sarcophage en marbre figurant des scènes de chasse), de la rue Victor-Hugo (discus) et du Palais de justice (fragment de sarcophage d’enfant).
A l’exception des pavements de mosaïques découverts rue Wilson et du trésor monétaire exhumé faubourg Saint-Georges (centonialis ou nummus de Rome, Constans, Constantin Ier et Constantin II), les éléments d’architecture et mobilier mis à jour au cours de la seconde moitié du XXe siècle dans le cadre de fouilles programmées ou de fouilles de sauvetage sont conservés par le Service Régional de l’Archéologie.

Seuls des éléments lapidaires sont exposés de façon permanente.

+ Imprimer

design : neo05