Musée de Cahors Henri-Martin [Cahors, 46]

Masque mortuaire de Léon Gambetta

Collection : Collection Gambetta

Masque mortuaire de Léon Gambetta - Alexandre Falguière
Artiste
Alexandre Falguière
(1831 Toulouse - 1900 Paris)
Titre
Masque mortuaire de Léon Gambetta
Chronologie
1882
Technique
Moulage en plâtre
Dimensions
30cm x 35cm x 17cm
Numéro d'inventaire
Ca.2.123.1

Fin novembre 1882, Gambetta se blessa à la main et au bras droits. Il guérit assez rapidement mais une infection se développa dans l'abdomen. Les médecins ne comprirent pas la gravité de la maladie et l'immobilité qu'ils prescrivirent à Gambetta précipita sa fin. Le soir du 31 décembre 1882, il s'éteignit peu avant minuit.
Le docteur Fieuzal écrivit plus tard dans une lettre : "Nous l'avons laissé mourir à force de vouloir le guérir. Nous avons été comme un homme qui, ayant dans les mains un vase fragile d'un prix inestimable, le laisserait tomber et se briser à force d'avoir peur de le perdre. S'il eut été un manoeuvre, il ne serait pas mort. Sais-tu ce que nous avons tous oublié, pendant dix jours ?... Tout simplement de le faire aller à la selle !... Nous ne nous sommes jamais enquis, entends-tu bien, jamais, de ce détail !... Et pendant onze jours, il n'a rien évacué !... De là l'inflammation mortelle ; un simple laxatif l'aurait certainement sauvé".
D'après Daniel Amson, Gambetta ou le rêve brisé (1994, Tallandier).

Don Sirech à une date inconnue.

+ Imprimer

design : neo05