Musée de Cahors Henri-Martin [Cahors, 46]

Le Pont à Labastide-du-Vert

Collection : Collection Henri Martin

Le Pont à Labastide-du-Vert - Henri Martin
Artiste
Henri Martin
(1860 Toulouse - 1943 Labastide-du-Vert)
Titre
Le Pont à Labastide-du-Vert
Technique
huile sur toile
Dimensions
63 x 88 cm
Numéro d'inventaire
2012.4.9

© Tous droits réservés.

+ Agrandir l'image

Dans les années 1890, Henri Martin cherche une résidence dans le midi toulousain. Il découvre le Lot et le village de Saint-Vincent-Rive d'Olt en 1899 et achète l'année suivante le domaine de Marquayrol à Labastide-du-Vert. C'est un village paisible dont la vie est rythmée par les saisons et les travaux des champs. Au milieu des maisons se dresse, comme un fanal, l'église dont la cloche égrène les heures. Henri Martin entreprend là, durant quarante ans, une véritable expérimentation artistique, menant des recherches sur la lumière, les ombres, "lourdes d'heure en heure", et les associations chromatiques mais aussi sur le cadrage et l'inscription de la tension des lignes sur la surface de la toile. Ce travail nous permet, comme un carnet de voyage, de suivre pas à pas ses déplacements dans la vallée du Vert, au coeur d'un environnement inlassablement arpenté mais dont il doit renouveler la conquête chaque jour, sans parvenir à en épuiser les motifs. Le subtil jeu sur le proche et le lointain est aussi un moyen d'affirmer la primauté de son regard et de sa sensibilité qui élève un humble pont au rang de sujet pictural. Aves les deux arches se mirant dans l'eau calme de la rivière, le peintre combine ici un travail sur l'ellipse et une étude sur les reflets. Lieu de passage, le pont devient aussi lieu de sociabilité avec les trois hommes, l'un assis sur la parapet et les deux autres debout, qui devisent sans doute des dernières nouvelles du village.

Ancienne collection Paul Riff, oeuvre acquise avec l'aide du FRAM, du Fonds du Patrimoine, du Conseil Général du Lot et de l'Opération Mécénat.

+ Imprimer

design : neo05