Musée de Cahors Henri-Martin [Cahors, 46]

Collection : Peinture du XIXe siècle

Cliquer sur les vignettes pour agrandir l'image ou accéder à la fiche œuvre

  • Jésus-Christ guérissant un jeune possédé du Démon - Henri-Joseph (de) Forestier
  • Sisyphe roulant éternellement son rocher - Alexandre Denis Abel de Pujol
  • Prise de la ville de Cahors par les Anglais - Jacques-Edmond Leman
  • Portrait du Général Galdemar - Francisco Basile
  • Buveurs -  Anonyme
  • Femme lisant -  Anonyme
  • Intérieur de Sacristie - Pierre Duval-Lecamus
  • Joseph, le nègre - Adolphe Brune
  • Avignon - Paul Huet
  • Les Coquelicots - Gustave Courbet
  • La Vallée - Gustave Courbet
  • La Forêt de Fontainebleau - Gustave Courbet
  • Marseille, à Rive Neuve - Joseph Garibaldi
  • Les Laveuses au bord du Lot - Sarkis Diranian
  • Rameurs sur la Seine - Ferdinand Joseph Gueldry
  • La Bièvre à Gentilly - Henri Dutzschold
  • Le Bout du village - Louis Alexandre Bouche
  • Marine par temps d'orage - Théodore Gudin
  • L'Embarquement - Charles Suisse
  • Paysage maritime - Charles Suisse

+ Voir toutes les œuvres de la collection

Deux beaux tableaux illustrent les débuts de l'époque romantique tout en restant dans la tradition de la peinture d'histoire : scène religieuse dont les protagonistes expriment par leurs gestes l'aspect dramatique chez Forestier, scène mythologique pour Abel de Pujol, prétexte à une belle étude anatomique. La peinture d'histoire connaît d'ailleurs tout au long du XIXe siècle une grande faveur, participant à la construction d'une identité nationale ou locale comme en témoigne La Prise de la ville de Cahors de Leman qui donne sa version personnelle d'un des épisodes de la Guerre de Cent ans.
D'autres oeuvres évoquent une approche plus apaisée, voire idéalisée de la vie : paysages d'Avignon ou de Marseille, lavandières au bord de la rivière, rameurs sur la Seine, natures mortes aux tons assourdis...

Cette collection n'est pas présentée de façon permanente.

+ Imprimer

design : neo05