Musée de Cahors Henri-Martin [Cahors, 46]

Joseph, le nègre

Collection : Peinture du XIXe siècle

Joseph, le nègre - Adolphe Brune
Artiste
Adolphe Brune
(1802 Paris - 1875)
Titre
Joseph, le nègre
Chronologie
2ème moitié du XIXe siècle
Technique
Huile sur toile
Dimensions
164 cm x 115 cm
Numéro d'inventaire
2006.5.8

© Nelly Blaya

+ Agrandir l'image

Né à Saint-Domingue vers 1793, Joseph fut un des plus célèbres modèles du XIXe siècle. Nous savons qu’il arrive en France à Marseille avant de gagner Paris. En 1808, il est engagé comme acteur par Madame Saqui qui tient une troupe célèbre.

Le peintre Théodore Géricault le remarque et le fait poser pour le Radeau de la Méduse : il est l’homme qui, vu de dos, dominant les autres naufragés, agite un morceau de tissu en direction d’un lointain navire.
En 1832, Joseph devient modèle à l’École des beaux-arts de Paris, posant ainsi pour de nombreux travaux d’élèves et de professeurs comme Chasseriau notamment. Gagnant très modestement sa vie, il continue de poser ou du moins de fréquenter les ateliers d’artistes au cours des décennies suivantes. Il décède sans doute à la fin des années 1860 ou au début des années 1870.

C’est au Salon de 1865, que le peintre Adolphe Brune expose son Joseph le Nègre. Le titre désigne un homme et interroge : s’agit-il d’un hommage ou d’un prétexte pour démontrer son savoir-faire ? Joseph est décrit par ses contemporains comme un homme beau, fort, affable, charmant et jovial. Sans se départir de ces stéréotypes sur la bonhomie noire, cette œuvre n’est pourtant pas la simple représentation d’un homme noir d’âge mûr. Brune signe ici un portrait très expressif où Joseph n’est plus simplement son modèle, il est son sujet.
En 2019, cette œuvre a été présentée lors de l’exposition Le Modèle noir, de Géricault à Matisse, au Mémorial ACTe à Pointe-à-Pitre. Elle a donné l’occasion d’interroger les titres donnés historiquement aux œuvres. Ces titres sont l’héritage d’une histoire et nombreux sont ceux qui reflètent des marqueurs raciaux datés, tels que «Nègre». Ces mots qui ne disent rien de l’identité des modèles ne peuvent plus être d’usage de nos jours. Ainsi, lorsqu'on a pu identifier certains modèles, de nouveaux titres ont été proposés.

Le Musée de Cahors Henri-Martin est fermé pour travaux et à sa réouverture, cette œuvre sera présentée sous le titre de Joseph.

+ Imprimer

design : neo05