Musée de Cahors Henri-Martin [Cahors, 46]

Exposition : La Maison de verre, André Breton initiateur découvreur (archive)

du 20 septembre au 29 décembre 2014, PROLONGÉE jusqu'au 1er février 2015

prix d'entrée plein tarif 5€, entrée demi-tarif 2,50€
Prolongation jusqu'au 1er février inclus

« Pour moi, je continuerai à habiter ma maison de verre, où l'on peut voir à toute heure qui vient me rendre visite, où tout ce qui est suspendu aux plafonds et aux murs tient comme par enchantement, où je repose la nuit sur un lit de verre aux draps de verre, où qui je suis m'apparaîtra tôt ou tard gravé au diamant. » (André Breton, Nadja, 1928)

André Breton (Tinchebray, 1896 – Paris, 1966) est sans conteste l’une des figures artistiques et intellectuelles les plus novatrices, les plus marquantes et les plus engagées du XXe siècle. Son « œil » lui a permis d’inventer, de collectionner, d’interpréter et de faire connaître des formes artistiques nouvelles ou jusqu’alors méconnues de ses contemporains (arts d’Océanie et d’Amérique, art brut, populaire et médiumnique, trouvailles, peinture, photographie…). Enfin, son nom est attaché au village de Saint-Cirq-Lapopie (qu’il a découvert en 1950) et plus largement au Lot par le biais du mouvement des Citoyens du Monde et de la Route sans frontière n°1 inaugurée à Cahors.

L’exposition proposée par le musée de Cahors s’inspire du témoignage de Marcel Duchamp, son collaborateur et ami de toujours : « L’essentiel sur Breton (…), je n’ai pas connu d’homme qui ait une plus grande capacité d’amour. Un plus grand pouvoir d’aimer la grandeur de la vie et l’on ne comprend rien à ses haines, si l’on ne sait pas qu’il s’agissait pour lui de protéger la qualité même de son amour de la vie, du merveilleux de la vie. Breton aimait comme un cœur qui bat. Il était l’amant de l’amour dans un monde qui croit à la prostitution. C’est là son signe ».

La Maison de verre, André Breton initiateur découvreur couvre la période 1946-1966, réunit une impressionnante collection d’oeuvres et de documents, célébrissimes ou totalement inédits, souligne quelques « hasards objectifs » et traite du regard du « chef de file du surréalisme » sur les arts populaires, « sauvages » et décoratifs. Elle s’organise autour de quatre espaces temps : les femmes, qu’elles soient muses ou inspirées, le mouvement des Citoyens du Monde, le bureau dans l’atelier de la rue Fontaine à Paris, André Breton à Saint-Cirq-Lapopie.

Des oeuvres et des collections d’Yves Le Guernic, Alain Prillard et Nadia Benchallal seront présentés à cette occasion.

Pour cette occasion, le prix d'entrée plein tarif sera à 5€, l'entrée demi-tarif à 2,50€.

voir les oeuvres exposées sur le site andrebreton.fr

+ Imprimer

design : neo05