Musée de Millau et des Grands Causses [Millau, 12]

Exposition : Scenocosme - Mémoire du temps / Installations interactives et sonores (archive)

fin vers avril 2016

à partir du 19 décembre 2015
Entrée gratuite

Scenocosme : Grégory Lasserre et Anaïs met den Ancxt
œuvres numériques interactives

Les artistes, Grégory Lasserre et Anaïs met den Ancxt forment le duo Scenocosme. Ils vivent et travaillent ensemble en région Rhône-Alpes.
Ils déclinent leur imaginaire, en installations interactives, mêlant art et technologies.
Ils unissent art numérique, musique et architecture dans la conception d'œuvres évolutives originales. Ils développent la notion d’interactivité, par laquelle l’œuvre existe et évolue, grâce à l’action du public.
Les deux artistes travaillent sur des hybridations possibles entre végétal et numérique. En mêlant réalité et imaginaire, ils animent ce qui échappe à notre perception. Ils distillent la technologie pour en faire ressortir des essences de rêve et de poésie. La plupart de leurs mises en scène interactives proposent aux spectateurs de partager des expériences sensorielles extraordinaires.
Scenocosme a depuis 2004, reçu de nombreux prix et exposé dans de nombreux espaces, musées, biennales et festivals en France et dans le monde entier.

Dilution
Installation interactive et sonore

Dilution est composée d’une vasque remplie d’une eau sensitive dont la mémoire s’éveille au contact de la main.
Vidéos d’empreintes minérales et bribes de micropaysages géologiques se succèdent, s’écoulent et se révèlent au gré des actions des spectateurs. Au contact de l’eau, l’énergie électrostatique provenant des mains se dilue et contribue à l’évolution de sa matière visuelle et sonore.

Cette création a été réalisée lors d'un temps de résidence et de création dans la région de Digne-les-Bains, au Centre Culturel René Char.

Kymapetra
Installation interactive et sonore

Kymapetra est une installation interactive qui, par une approche artistique et poétique s’inspire de diverses histoires et croyances autour des pierres. Leurs formes diverses sont forgées minutieusement par le temps. Cassées, polies, composites ou fossiles, chacune témoigne à sa manière d’une vibration naturelle, et donc d’une histoire.

L’œuvre est composée de cinq pierres disposées en demi-lune autour d’une vasque remplie d’eau. Le spectateur, en posant sa main au-dessus d’une pierre, entre en résonance avec elle. Le frôlement corps/matière se transforme en vibrations sonores, visibles à la surface de l’eau en une myriade de vaguelettes. Les compositions géométriques varient en fonction de l’intensité énergétique (électrostatique) du contact, de la personne et des pierres.

+ Imprimer

design : neo05