Musée de Préhistoire du Pech-Merle [Cabrerets, 46]

Exposition : Cabrerets, capitale des découvertes de la Préhistoire du Quercy (archive)

du 4 avril au 2 novembre 2010

9h30-12h / 13h30-17h

réservation conseillée 3 ou 4 jours avant la visite en juillet et août (le nombre de visites est limitée pour la grotte)

photographie :
André David, photographié sur l'iga d'accès au réseau supérieur de la grotte du Pech Merle (1922 ou 1923)

iga (f) : terme occitan qui désigne un trou profond à la surface du causse (un autre terme synonyme, lui aussi issu du vocabulaire occitan, est "aven"

Sans le savoir, la vie du petit village de Cabrerets bascule au soir du 4 septembre 1922. Pour la première fois, deux adolescents, André David et Henri Dutertre agés de seize et quinze ans, pénètrent dans un grand sanctuaire de la Préhistoire : la grotte du Pech Merle.

Autour de la découverte de ce chef d'oeuvre de l'art, le village va se mobiliser et le curé préhistorien de Cabrerets, l'abbé Amédée Lemozi, joue un rôle central dans cette affaire.
En 1926, les premiers touristes découvrent la cavité et ses oeuvres. L'aventure de la grotte va en rencontrer d'autres : celle du musée de la Préhistoire, créé par le même abbé Lemozi et celle de l'aménagement de la grotte au public.

L'exposition raconte l'histoire de Pech Merle : les péripéties de la découverte, les études et travaux effectués, les rôles importants des découvreurs, des aménageurs et des mécènes Elle informe également sur les conditions de conservation de ce milieu naturel complexe et fragile.

Une grotte de portée internationale, un musée régional de Préhistoire, le village de Cabrerets hérite d'un prestigieux patrimoine. A partir de documents d'époque et de témoignages, l'exposition retrace près d'un siècle de passion de la Préhistoire de Cabrerets.

+ Imprimer

Cliquer sur les vignettes pour agrandir l'image ou accéder à la fiche œuvre

  • Les chevaux ponctués

+ Voir le diaporama

design : neo05