Musée Denys-Puech [Rodez, 12]

Exposition : "12/12 : Les fantômes de l'art" (archive)

du 26 mars au 19 septembre 2010

du mardi au vendredi : 10h-12h / 14h-18h
samedi et dimanche : 14h-18h

Commissariat d’exposition :
Carole Bouzid, Musée Denys-Puech / Pascal Pique, Les Abattoirs-Frac Midi-Pyrénées

Livret de visite de l'exposition :
à télécharger dans la rubrique
"Espace presse"

L'exposition "12/12 : Les fantômes de l’art" envahit les murs du musée Denys-Puech. Après "Planète Cerveau", nous renouons en 2010 un partenariat avec les Abattoirs-FRAC Midi-Pyrénées pour développer une exposition associant les oeuvres du fonds historique du musée aux oeuvres contemporaines du FRAC. Une manière toute particulière de célébrer les 100 ans du musée Denys-Puech et les 10 ans des Abattoirs-Frac Midi-Pyrénées.

Comme un hommage rendu aux collections, l’exposition "12/12 : Les fantômes de l’art" est un clin d’oeil au premier conservateur du musée rénové, Yves DENIEAU, qui proposa en 1987 une rencontre entre douze oeuvres du Fonds Régional d’Art Contemporain et douze oeuvres de la collection du Musée Denys-Puech. Une tentative rare pour l’époque qui permettait, par corrélations formelles et esthétiques, une lecture originale des oeuvres.

Dans ce second volet, l’exposition confronte différemment ces oeuvres : elle tient compte des attitudes, des histoires et petites histoires de chaque tableau. "12/12 : Les fantômes de l’art" crée une rencontre fantastique entre ces portraits résidents permanents du musée et ces oeuvres nomades que sont les oeuvres du FRAC.

La particularité de la collection du musée Denys-Puech est le nombre considérable d’oeuvres évoquant le portrait. Ces huiles sur toile et ces bustes de marbre, bien que faisant partie de l’histoire du lieu, hantent les réserves depuis plus de 20 ans sans jamais avoir vu le jour. L’enjeu de cette exposition est de mettre en lumière ces visages, de leur donner peut-être une nouvelle place : buste d’homme politique, petit portrait de jeune femme, visage d’enfant, scènes de famille ou religieuse… Qui sont-ils ? Que racontent-ils ?

De l’oeuvre d’art au fantôme de l’art :
La scénographie rappelle étrangement l’ambiance que l’on retrouve dans les églises : des espaces de pénombre, des retables revisités, quelques regards persistants et des silhouettes énigmatiques enveloppent le visiteur… peut-être une atmosphère étrangement inquiétante mais jamais morbide. Bien que figées, les vingt quatre oeuvres éparses nous absorbent, nous regardent, nous racontent une nouvelle réalité dans ce lieu hanté par l’histoire. Un hommage plus qu’un étrange mélange.
Au rez-de-chaussée, les sculptures et les bustes de Denys PUECH cohabitent avec un Calder, un Koons, un Duchamp, un Degas de Richard FAUGUET. Plus loin, ce sont les reflets de Franck SCURTI qui nous guident vers le 1er étage. Les Portraits de Joseph CASTANIE côtoient la subtile peinture de Anne PESCE, les fameuses photographies Les tombes : Mother, Father de Sophie CALLE se retrouvent confrontées au regard bienveillant de l’ange de MUSSINI, tandis que les fantômes squelettes de Patrick RAYNAUD tentent de s’effacer devant les Chasseurs de Maurice BOMPARD. Une Scène de famille de Cornelis PICOLET fait face aux désordres de Jean-Louis GARNELL. La toute jeune fille de SCHRIKKER et la belle Ann LEE de Dominique GONZALEZ FOERTER se partagent l’espace central conçu comme un joyau précieux, alors que Action Transfert de Gina PANE associée à Sainte-Catherine de Sienne, nous évoque étrangement un retable de Van EYCK.

L’exposition nous conte, avec une certaine légèreté, cette sphère intimiste étrange des oeuvres passées et présentes, comme des esprits errants, touchants mais jamais provocants, émouvants mais toujours surprenants.

Artistes des oeuvres provenant du FRAC :
Richard Fauguet, Sophie Calle, Patrick Raynaud, Dominique Gonzalez-Foerster, Gina Pane, ...

Contact Presse : Carole BOUZID, Michel CLEMENT
Tél. : 05 65 77 89 60 / Fax : 05 65 77 88 03
Mél. : musee.denyspuech@mairie-rodez.fr

+ Imprimer

design : neo05