Musée départemental du Textile [Labastide-Rouairoux, 81]

Exposition : Habits de lumières, du sacré au profane (archive)

du 10 juin au 30 octobre 2011

Vernissage samedi 18 juin à 16h
> projection de « Arènes sanglantes », film de Rouben Manoulian (1941) en plein air dans le parc devant le musée ou au cinéma de Labastide-Rouairoux (selon météo)
> visite-découverte de l'exposition
> spectacle de Flamenco avec la troupe la Morita : un ancien toréro interprète les figures de la corrida en flamenco.

L'habit de lumières (ou traje de luces) est le costume des toreros. C'est un vêtement savamment travaillé, éclatant de couleurs, richement brodé de paillettes, d'or ou d'argent et de pierreries...

L'exposition retrace, à travers plus de 300 pièces jamais réunies auparavant (vêtements, tableaux, dessins de Goya, sculptures, écrits, films...) l'histoire de l'habit de lumières, du XIXe siècle à nos jours. Elle s'attache à montrer en quoi ce vêtement sacré, véritable seconde peau face au taureau, est aussi une parure et un habit populaire lors de la corrida.

Cette exposition aborde les codes et la symbolique de l'habit, ainsi que ses variantes au fil du temps. Elle fait la part belle aux grands toreros de l'histoire de la tauromachie (Dominguin, Paco Ojeda...). Divers accessoires de parement des chevaux (caparaçones) et tenues des autres acteurs de la corrida (picadores, peones...) sont également exposés.

Enfin, cette manifestation montre comment l'habit des toreros et le monde de la tauromachie ont influencé les artistes et la mode, de Jean-Paul Gaultier à Marie Sara, en passant par Christian Lacroix...

+ Imprimer

design : neo05