Musée des arts et métiers traditionnels [Salles-la-Source, 12]

Exposition : Les aveyronnais dans la Grande Guerre 14-18 (archive)

du 5 juin au 31 octobre 2015

juin :
tous les jours sauf le mardi, de 14h à 18h
juillet-août :
du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h30. Les samedi, dimanche et lundi de 13h30 à 18h30
septembre :
tous les jours sauf le mardi, de 14h à 18h
octobre :
les mercredi, jeudi et dimanche, de 14h à 18h

Tarifs :
Adultes : 4 € - Tarif réduit : 2.50 €
Groupes de plus de 10 personnes : 2.50 €
Gratuit pour les moins de 26 ans et carte ambassadeur

Au front ou à l’arrière front, tous les départements français ont vécu la violence de la guerre et la mobilisation de leur population, hommes, femmes et enfants. Tous conservent une mémoire forte de cet évènement : dans chaque village, dans chaque famille. Le Conseil général a souhaité s’inscrire dans la commémoration de la Première Guerre Mondiale avec l'’exposition Les Aveyronnais dans la Grande Guerre 1914-1918, présentée au public au musée des Arts et Métiers traditionnels de juin 2014 à octobre 2015.

La Grande Guerre bouleverse la vie quotidienne des Aveyronnais modifie profondément et durablement le visage de la société aveyronnaise.

Au travers de documents d’archives et d’une collection d’objets inédits, sortis des réserves des musées départementaux, le Musée des Arts et Métiers traditionnels souhaite faire découvrir cette mémoire locale ancrée dans une mémoire nationale.Accompagné par des musiques et chants racontant la Première Guerre Mondiale, Les Aveyronnais dans la Grande Guerre, 1914-1918, débute par une remise en contexte du conflit militaire. L’exposition se poursuit par la présentation des forces vives du pays se rassemblant au sein de l’Union Sacrée et du lourd tribut des soldats aveyronnais envoyés au front. Le public découvrira ensuite le dessin d’une carte agricole déséquilibrée par les pénuries et le manque de main-d’oeuvre, avant de s’intéresser à deux thèmes propres à la Première Guerre Mondiale: le travail des femmes et l’évolution de leur statut dans la société et la mise en place d’une solidarité pour prendre soin des blessés par la création d’hôpitaux temporaires et d’une association aveyronnaise à l’histoire unique: la Croix-Bleue. Le parcours de visite se poursuit par la découverte, à travers une reconstitution de tranchée, de l’histoire du 122ème Régiment d’Infanterie caserné à Rodez, ainsi qu’une magnifique collection d’objets d’artisanat de guerre. Un point d’écoute permettra aux visiteurs d’entendre des témoignages de poilus et de gens de l’arrière tout en observant un panel de cartes postales d’époque. Pour clore la visite, un hommage est rendu aux soldats aveyronnais morts pour la France autour d’un émouvant mur de mémoire listant les noms de ces 15 000 poilus.

+ Imprimer

design : neo05