Musée des Augustins, musée des Beaux-Arts de Toulouse [Toulouse, 31]

L'Amour fuyant l'esclavage

Collection : Peintures XVe-XVIIIe siècles

L'Amour fuyant l'esclavage - Joseph-Marie Vien
Artiste
Joseph-Marie Vien
(1716 Montpellier - 1809 Paris)
Titre
L'Amour fuyant l'esclavage
Chronologie
1789
Technique
Huile sur toile
Dimensions
160 x 130 cm
Statut administratif
Transfert de propriété de l'Etat
Numéro d'inventaire
2004 1 141

© Musée des Augustins - photo Daniel Martin

+ Agrandir l'image

Joseph Vien est le créateur en France du genre néo-grec en peinture. Le tableau le plus emblématique dans ce domaine est La marchande d’amours de Fontainebleau, peint en 1763 pour la Du Barry. On y voyait une jeune femme présentant à une autre une cage contenant des spécimens de petits amours. En 1788, le duc de Brisac commandait à Vien pour la même collectionneuse un pendant à ce premier tableau. Cette fois, la cage était ouverte et l’amour pouvait s’envoler. En dépit de l’aspect un peu ridicule du sujet, Vien affirme toute sa maîtrise des silhouettes féminines graciles et des reconstitutions archéologiques.

(c) Musée des Augustins, Axel Hémery, directeur du musée.

+ Imprimer

design : neo05