Musée des Augustins, musée des Beaux-Arts de Toulouse [Toulouse, 31]

Jean-Antoine Chaptal

Collection : Sculptures XVIe-XVIIIe siècles

Jean-Antoine Chaptal - Philippe-Laurent Roland
Artiste
Philippe-Laurent Roland
(1746 Pont-à-Marcq - 1816 Paris)
Titre
Jean-Antoine Chaptal
Chronologie
1802
Technique
Plâtre, moulage
Dimensions
60 x 86 x 30 cm
Statut administratif
Achat en vente publique
Numéro d'inventaire
2002 1 1

© Musée des Augustins - photo Daniel Martin

+ Agrandir l'image

Alors qu’un monde s’achève, Philippe-Laurent Roland offre avec son portrait de Chaptal, un condensé de ce que la sculpture du XVIIIe siècle connut de meilleur, dans la lignée de son maître Pajou, mais aussi de Houdon ou de Lemoyne. Aucune affectation ici, pour celui qui fut pourtant le premier ministre du jeune Napoléon Bonaparte, mais bien au contraire le portrait d’un humaniste qui choisit de se faire représenter dans la tenue des artistes, sourire aux lèvres, sans perruque et la chemise ouverte négligemment sur la poitrine.
Jean-Antoine Chaptal, étudia la médecine à Montpellier, puis y enseigna la chimie à partir de 1780. Il fut ensuite nommé professeur à l’Université de Toulouse, en 1787. Après le coup d’état du 18 brumaire, Bonaparte le nomma ministre de l’Intérieur (1800-1804). Auteur de l’arrêté du 14 fructidor an IX (1er septembre 1801) qui créait le réseau des musées de province, il fit envoyer au musée de Toulouse quarante-trois tableaux en 1803.

(c) Musée des Augustins, Charlotte Riou, Conservatrice des sculptures.

+ Imprimer

design : neo05