Musée des Beaux-Arts de Gaillac [Gaillac, 81]

Exposition : 1939-1945, de Brayer à Villon, le Tarn terre d'asile des artistes (archive)

du 5 juin au 13 décembre 2015

Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Tarif
4€, réduit 2,50€

1939-1945, de Brayer à Villon, le Tarn terre d'asile des artistes

Dès juin 1940, la peur de la guerre qui se rapproche lance sur les routes de France de nombreux exilés. Parmi eux, des artistes quittent leurs ateliers parisiens craignant l’arrivée des allemands. Dans leur fuite souvent hasardeuse, nombreux sont ceux qui rêvent d’un sud idéalisé. C’est ainsi que le Tarn, avec ses petites villes encore tranquilles et ses campagnes généreuses est un havre recherché où de nombreux artistes connus ou inconnus trouvèrent ainsi refuge.
Certains ne font qu’y passer en quête d’un autre gîte (Gromaire), d’autres s’y installent plus durablement (Brayer, Bellmer, Strauss, Villon). Parmi eux certains sont des enfants revenus au pays (Cavaillès, Tournon...), alors de jeunes talents profitèrent de ces échanges (Carrade, Sabathier-Lévêque).
Les souvenirs noirs laissés par cette période ont souvent occulté la présence de ces artistes qui ont tous marqué de leur empreinte cette période et dont les œuvres attestent du travail réalisé dans ce pays. Qu’ils se soient installés à Albi, à Gaillac, à Cordes ou à Castres, ils ont tous largement contribué à un renouveau de la vie artistique de ces moments difficiles. Beaucoup se sont regroupés dans des associations, qu’ils aient travaillé plus en solitaire ou même milité dans des académies de circonstance. Certains ont par ailleurs joué un rôle majeur dans la Résistance régionale. Cette exposition rappellera cette période si riche en échanges et qui servit de véritable creuset à la vie artistique de l’Après-guerre.

+ Imprimer

design : neo05