Musée des Beaux-Arts de Gaillac [Gaillac, 81]

Exposition : "Les huit de la Réalité poétique" (archive)

du 25 juin au 19 septembre 2011

Entrée : 4 € - tarif réduit : 2,50 €

Les Editions Grand Sud en collaboration avec les musées de Gaillac, Saint-Claude et Aix-les-Bains publient à cette occasion, un ouvrage, « Les peintres de la Réalité poétique » : 27 x 27 cm, 120 p. ill. en couleur, 28 €

LES 8 DE LA REALITE POETIQUE

Maurice Brianchon, Christian Caillard, Jules Cavaillès, Raymond Legueult, Roger Limouse, Roland Oudot, André Planson et Kostia Terechkovitch

Peindre le bonheur
Pour la première fois, depuis plus de 20 ans, dans le sillage des expositions consacrées à Jules Cavailles, le Musée des Beaux-Arts de Gaillac met en lumière tous les peintres du mouvement de la Réalité Poétique. Cette exposition exceptionnelle réunit plus de cinquante tableaux, allant des années 30 aux années 50, pour rendre compte de la vision heureuse et lumineuse de ces huit artistes, souvent cités comme "les peintres du bonheur".

Cette présentation va contribuer à rendre enfin justice à ces artistes qui, loin des fractures du fauvisme et du cubisme, ont toujours affirmé leur engagement dans la recherche du sens des couleurs et de l’harmonie. Malgré un succès jamais démenti, une influence qui a largement dépassé les frontières de la France et l’Etat qui leur avait confié de nombreux travaux, ils ne restent véritablement connus et appréciés que de spécialistes avertis.

Le grand public, va enfin découvrir ces œuvres qui sont avant tout un hymne à la nature, aux femmes, aux choses simples auxquelles ces peintres savaient conférer par la justesse et richesse de leur palette une part de joie et d’émotion intense.

Les conservateurs du Musée de l’abbaye de Saint-Claude et du Musée d’Aix-les-Bains aux côtés de Bertrand de Viviés, conservateur du Musée de Gaillac, se sont également engagés dans ce projet de réhabilitation de ce mouvement avec des expositions prévues en 2012. Les trois musées ont également décidé de combler le vide monographique en éditant un livre préfacé par Lydia Harambourg, éminente critique d’art, et enrichi, entre autres, de textes de Luce Barlangue, professeur d’histoire de l’art à l’Université de Toulouse-le Mirail.

Cette merveilleuse définition de peintres de la Réalité Poétique est due à Gisèle d'Assailly qui en 1949 leur dédia un livre. Elle y rend compte de ces liens d’amitié et d’estime qui les unissaient. Fait surprenant, ces mêmes liens ont perduré entre leurs héritiers. C’est en grande partie grâce à eux et à de fervents collectionneurs que cette exposition va célébrer un mouvement qui sût enchanter le quotidien aux couleurs du bonheur.

C’est un autre ravissement que cette première ait lieu dans un site magique au bord du Tarn dans la magnifique bâtisse de briques rouges datée de1660, entourée des superbes jardins à l’italienne et à la française comme pour fêter la beauté de notre patrimoine et de notre histoire de l’art.

+ Imprimer

Cliquer sur les vignettes pour agrandir l'image ou accéder à la fiche œuvre

  • Femme noire
  • Emilienne et Ludulu
  • Femme à la table basse
  • Portrait de Nathalie dans l’atelier
  • Uvilla au perroquet vert
  • Chaise pommes et tissus arlequin
  • Nu accoudé
  • Portrait au cordage rouge

+ Voir le diaporama

design : neo05