Musée des Beaux-Arts Salies [Bagnères-de-Bigorre, 65]

Musée des Beaux-Arts Salies

Les mécènes fondateurs :
Au pied du Bédat, entre les Thermes et le Casino, le Musée a été constitué en 1852 par la volonté d’Achille Jubinal, Député des Hautes-Pyrénées de 1852 à 1870.
Ce dernier fit don d'une partie de sa collection, à laquelle vinrent s'ajouter d'importants envois de l'Etat dus à l'amitié qui le liait à la princesse Mathilde, cousine de Napoléon III et maîtresse en titre du comte de Nieuwerkerke, directeur général des Musées Impériaux, puis surintendant des Beaux-Arts en 1863.

Ceci permit un apport important de toiles issues des grands Salons Parisiens. En effet la collection du Musée Salies est une collection homogène représentant tous les grands mouvements artistiques de la première moitié du XIXè siècle.

La collection s'accrut à la suite des legs de Justin Daléas, drapier Toulousain, qui fit construire le bâtiment actuel, auquel Daléas imposa le nom de la source voisine (Salies) qui l'aurait guéri.
Achevée en 1931, sur les dessins de l'architecte Jaussely, la façade est directement inspirée du style mis à la mode par l'exposition Internationale des Arts Décoratifs à Paris, en 1925.

La dernière collection a été offerte en 1938, par Blanche Odin, célèbre aquarelliste (1865 Troyes - 1957 Bagnères ), surnommée la « Fée des roses et des fleurs ».
Quarante huit aquarelles, plus de nombreux achats sont venus se rajouter : fleurs, scènes animalières, portraits, paysages rendent hommage à l'enfant chéri de Bagnères.

le Musée Salies abrite également les collections de Jeanne Sayous d'objets d'arts populaires retraçant la vie quotidienne dans le Pyrénées.

Logo Monument historiqueLogo des Musées de France

Place des Thermes
65200 Bagnères-de-Bigorre
Tél. : 06 33 79 60 45
benedicte.magnin@gmail.com

Collection d'oeuvres du mouvement orientaliste du XIXème et du début du XXème siècle.

+ Lire la suite (Les Orientalistes)

Cliquez-ici pour voir toutes nos collections

du 4 août au 24 octobre 2020

Une collection inédite, vient d'être offerte au musée Salies.En juillet 2019, une donation de 75 aquarelles a été offerte par l'artiste Jean-Louis Morelle, au Musée Salies.Une collection qui rassemble sur 20 ans, esquisses non terminées et aquarelles abouties comme témoignages ou traces de l'ensemble de la démarche de l'aquarelliste...

+ Lire la suite (Au fil de l'eau créatrice)

du 4 août au 24 octobre 2020

De ses aquarelles, Daniel Estrade confie pudiquement « Je ne les veux ni impressionnistes, ni naturalistes, ni fantastiques, ni surréalistes, mais sur-naturelles ». Il faut avoir vu l’artiste absorbé, guetteur tendu vers les hauteurs comme un animal, la tête hors de sa bauge. Ce qui le passionne, « c’est ce qui est fixe », affirme-t-il. Pas de chance. A l’opposé de son travail sur les cailloux, là-haut, tout bouge ! La main de l’aquarelliste devient frénétique sur le châssis tendu.

+ Lire la suite (Daniel Estrade, visions pyrénéennes)

design : neo05