Musée des Beaux-Arts Salies [Bagnères-de-Bigorre, 65]

Exposition : Blanche Odin et Ulpiano Checa : rencontre de deux artistes (archive)

du 18 mai au 30 octobre 2011

mai, juin, septembre, octobre :
du mercredi au vendredi : 10h-12h / 14h-18h
samedi et dimanche : 15h-18h
juillet, août :
du mardi au vendredi, 10h-12h / 14h-18h
samedi et dimanche : 15h-18h

Visites guidées :
le mercredi à 17h
le jeudi à 11h
le vendredi à 15h

Cette année l’exposition temporaire revêt un caractère très particulier consacré aux prêts d’œuvres de Blanche Odin, aquarelliste révérée par le peuple pyrénéen, mais aussi à la présentation exceptionnelle de toute la collection d’aquarelles du musée Salies. Personne autant qu’elle n’a su au travers de l’Art de l’aquarelle, les fleurs en particulier, rencontrer la sensibilité collective, et sa réputation s’étend bien au delà des Pyrénées.

Pour cette exposition d’œuvres sur papier, un deuxième artiste sera présenté : Ulpiano Checa, peintre espagnol dont les œuvres sont présentées dans un musée portant son nom dès 1960, à Colmenar-de-Oreja, près de Madrid.
En effet il est particulièrement intéressant de réunir ces deux artistes qui, une correspondance privée l’atteste, se rencontraient, dès la fin du 19è siècle dans les salons parisiens et à Bagnères, où Ulpiano Checa possédait une résidence, grâce à son épouse Mathilde Chayé Courtez, dont les parents, d’origines béarnaises, étaient propriétaires d’une villa à Bagnères-de-Bigorre ; le couple venait chaque année s’y ressourcer plusieurs mois.
Ulpiano Checa devient vite important dans les salons parisiens.
Une première exposition personnelle à la Galerie Georges Petit, en 1895, qui sera suivie de nombreuses participations à des salons en France, Europe, Amérique Latine et au Maghreb.

Il participe à l’essor et au développement de l’affiche en même temps que Jules Chéret, Etienne Dinet, Eugène Grasset. Et il réalise pour le compte des Chemins de Fer d’Orléans, du Midi et du Nord : deux affiches pour la promotion de Bagnères, et les thermes présentant un couple d’élégants à cheval dans les alentours de Bagnères et une belle bagnéraise au capulet.

Ces deux artistes ont un même intérêt : celui de travailler les différents aspects des techniques sur papier : dessin, lavis et aquarelle.
Deux personnages qui n'ont pas peur d’outrepasser certains préjugés, en effet, ils se permettent d’exposer leurs travaux sur papier comme des œuvres à part entière.

Des paysages pyrénéens, bretons, castillans. Des vues parisiennes, fantasias, illustrations, et bien entendu des fleurs chères au cœur des pyrénéens viendront rythmer cette exposition au musée des Beaux-Arts Salies.

+ Imprimer

design : neo05