Musée des Jacobins [Auch, 32]

Exposition : Les peintres et sculpteurs gersois du XVIIIe au XXe siècle (archive)

exposition permanente

Fermeture annuelle en janvier
. Du 1er février au 31 mars et du 1er novembre au 31 décembre
du lundi au vendredi de 14h à 17h
le samedi et le dimanche de 10h à 12h et de 14h à 17h
Fermé les jours fériés
. Du 1er avril au 31 octobre
Tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h

Le département du Gers a connu une longue tradition d’artistes dont le talent et la renommée ont porté très haut le nom de leur terre d’origine ou d’adoption.

Parmi eux, il faut citer deux principaux peintres d’origine flamande; Jacob et Jean-Baptiste Smets. Originaire de Malines en Brabant, Jacob Smets arriva à Auch en 1706, attiré par les travaux de décoration de la cathédrale. Son fils, Jean-Baptiste, lui succéda et, durant près de cinquante années d’exercice, laissa de très nombreuses œuvres dans les églises du Gers et de la région.

Au XIXe siècle plusieurs artistes locaux vont se distinguer comme Gabriel Lettu, Louis Sancet, Vincent Ginovez, ou Gustave de Lassalle-Bordes qui durant de longues années fût le principal collaborateur de Delacroix à Paris. Les sculpteurs ne sont pas non plus en reste comme Sylvain Salières, Felix Soulès ou Antonin Carlès qui connut une carrière parisienne de tout premier plan en réalisant le portrait officiel du Président Armand Fallières toujours conservé à l’Elysée.

Le début du XXe siècle est surtout marqué par les personnalités de deux artistes : Jean-Louis Rouméguère, artiste amateur dont la peinture est centrée sur l’observation des différentes phases de la Lumière et Mario Cavaglieri, peintre italien installé dans le Gers en 1925, qui laissa une peinture très colorée marquée par une certaine influence vénitienne.

+ Imprimer

Cliquer sur les vignettes pour agrandir l'image ou accéder à la fiche œuvre

  • Namouna - Antonin Carlès
  • Les Fiancés réconciliés - Mario Cavaglieri

+ Voir le diaporama

design : neo05