Musée des Transports et des Communications [Toulouse, 31]

Exposition : Les autobus à Toulouse et sa banlieue (archive)

du 13 janvier au 9 juin 2011

Ouvert tous les jeudis de 10h à 12h et de 14h à 16h
et sur rendez-vous
Entrée gratuite

Après la mort de Firmin Pons, survenue le 17 septembre 1920, la Société des Transports en Commun de la Région Toulousaine (S.T.C.R.T.) prend la relève dès 1921. Cette nouvelle compagnie concessionnaire va exploiter les tramways jusqu'en 1957 et mettre en place, petit à petit, des lignes d'autobus à partir de 1926 pour remplacer les tramways trouvés trop encombrants et gênants pour la circulation automobile.
En livrée verte et crème, ces autobus desservent les lignes créées par les tramways sans tenir compte de l'extension de la ville et de l'émergence de nouveaux quartiers. En 1968, la carrosserie change de couleur, elle devient rouge brique et crème…

Après cinquante ans d'exploitation des lignes, en 1972-73, la S.T.C.R.T. laisse la place au Syndicat Mixte des Transports Publics (S.M.T.P.) avec comme "opérateur" la Société d'Economie Mixte de Voyageurs de l'Agglomération Toulousaine (S.E.M.V.A.T.) et maintenant, depuis 2002, avec une nouvelle marque du réseau TISSEO qui imposeront d'autres couleurs : le bleu, le jaune et le blanc.

Depuis leur mise en service, de nombreuses firmes de construction automobile fourniront les autobus toulousains : Renault, Panhard-Levassor, Citroën, Berliet, Mercèdez, Heuliez, à différentes périodes et suivant les opportunités pécuniaires et pendant plus de 25 ans, de 1950 à 1975-76, la firme Chausson sans interruption.
Heuliez s'adaptera à la demande d'économie d'énergie avec des bus alimentés au gaz, très peu nombreux.

Sinistrés, le 21 septembre 2001, par l'explosion d'AZF, les transports de Toulouse recevront l'aide solidaire des transports de Bordeaux, Clermont-ferrand, Lyon, Montpellier et Paris sous forme de prêt de véhicules et le constructeur Heuliez prêtera cinq bus…

Au Musée des Transports et des Communications, la vie toulousaine en bus et en car, est illustrée par de nombreuses photographies données par M. Bonato de l’ASPTUIT (Association pour la Sauvegarde du Patrimoine des Transports Urbains et Interurbains Toulousains).

+ Imprimer

design : neo05