Musée du Palais des Evêques [Saint-Lizier, 09]

Spectacle : « Laissez-vous conter l’histoire du Palais des Evêques » (archive)

19 mai 2012

Réservations : 05 61 04 81 86
www.grands-sites-ariege.fr

Première partie :

19h30 et 20h30 : Visites contées : « Laissez-vous conter l’histoire du Palais des Evêques »
(groupes de 40 personnes maximum sur réservation)
Visites costumées et théâtralisées, Passerelles Cultures / Ludivine Moreno

« Voyage au temps de l’évêché : petites et grande Histoire du Palais »
La nuit à Saint Lizier, il se passe des choses, on entend des bruits, des craquements, des rires. Et si les murs avaient vraiment des oreilles, qui pourrait alors nous dire ce qu’ils ont vraiment entendu?
Il y a bien l’intendante du Palais des évêques, Isabeau, qui a disparu depuis fort longtemps, mais certains disent que parfois la nuit dans le Palais, on peut voir les lumières d’une chandelle se déplacer de fenêtres en fenêtres.
Nous fera-t-elle l’honneur, ce soir, de se montrer?
Isabeau, peu l’ont connue mais beaucoup s’en souvienne, c’était elle qui s’occupait du bon déroulement de la vie des évêques. Ayant grandi à Saint Lizier, elle porte en elle les souvenirs de la vallée et les mémoires transmises de mère en fille. Toujours présente, attentive et discrète, la voici qui vient nous faire des confidences sur la vie des évêques et les secrets du Palais.
Faisant écho à la voix des ses ancêtres, elle déroulera devant vous le fil de la Grande Histoire et de la petite histoire de Saint-Lizier et de son Palais, évoquant la période antique, les frasques du Moyen âge, elle vous plongera dans l’univers de la Renaissance qu’elle a vécu.
Suivons là dans les couloirs du Palais jusque dans la Cathédrale de la Sède, ici, elle vous contera l’histoire des peintures de la voûte, Sibylles, Patriarches et mystères seront au rendez-vous.

Dans le cadre de la « Nuit des Musées », je vous propose de suivre une visite contée d’un lieu emblématique, le Palais des Evêques de Saint Lizier, en compagnie d’un personnage imaginaire, Isabeau, intendante des lieux aux temps des évêques.
Le regard de cette femme originaire de la région, permettra d’évoquer les différentes époques importantes du palais de la période antique au faste de la Renaissance. Les histoires ramenées du passé, seront une excuse pour évoquer les vestiges retrouvés en Ariège et présentés au musée.

Prêtez attention aux peintures et vous verrez peut-être que l’une des Sibylles représentée, ressemble fort à Isabeau…

Deuxième partie :

21h30 : Concert de musique de la Renaissance dans la cathédrale
musique et chant choral par l’ensemble Scandicus

Fondé en 2001 en Midi-Pyrénées, Scandicus s’inscrit dans une démarche de transmission des musiques anciennes. Du monochrome chant grégorien aux madrigalistes italiens en passant par le gothique flamboyant des polyphonistes franco-flamands, un éventail de répertoires et de couleurs musicales à redécouvrir jalonnent les sources musicales Européennes. La configuration vocale de l’ensemble, du contre-ténor à la basse, permet de donner un éclat particulier à ces répertoires spécifiques destinés à l’origine aux voix d’hommes.

Scandicus souhaite ainsi restituer le plus fidèlement possible les réalités sonores de ces œuvres oubliées, par un travail effectué à partir des sources originales, par une connaissance approfondie des styles de vocalités en vigueur au Moyen-Age et à la Renaissance, mais également par un ancrage scientifique nécessaire à la bonne interprétation de ces répertoires.

Ce travail en profondeur, insufflé sous la direction de Jérémie Couleau, a été salué par la critique dès le premier enregistrement de l’ensemble, les Lamentations de Costanzo Festa paru chez Arion en 2007 (Choc du Monde de la Musique, 5 Diapason, Clé Resmusica…).

La démarche de transmission ne se réduit pas seulement à l’interprétation. L’action culturelle se développe à travers de véritables moments de partages avec le public, des formations et des collaborations avec des ensembles amateurs. Scandicus aime croire en ces rencontres qui fondent l’expérience esthétique aussi bien sur le plaisir que sur la compréhension.

+ Imprimer

design : neo05