Musée du Palais des Evêques [Saint-Lizier, 09]

Paire de sabots de mariage

Collection : Objets ethnographiques

Paire de sabots de mariage
Titre
Paire de sabots de mariage
Technique
Bois, fer, cuivre, cuir
Dimensions
H. 25,5 ; L. 27 ; l. 10
Numéro d'inventaire
992.2.1.315 et 992.2.1.316

© Musée départemental de l'Ariège, photo Th. Authier

+ Agrandir l'image

Provenance : vallée de Bethmale, Ariège
Collection ethnologique Jacques Bégouën.

Légende des sabots de Bethmale :
C’était vers l’an 1000, les Maures avaient pris le château de Brame¬Vaque, se conduisant en conquérants exigeants. Peu à peu, la vie s’organisa avec beaucoup de fêtes et de danses qui réjouirent maintes jeunes filles. Les jeunes Bethmalais restaient tout là¬haut dans les bourdaous (chalets d’estives), ruminant une vengeance terrible. Chacun forgeait son arme. Un seul, obstinément, creusait une paire de sabots aux pointes longues et effilées et tous de s’en moquer. Armés et sans bruit, ils descendirent de la montagne. Tout dormait dans l’alcool, tout fut massacré sans réveil. Au petit jour, les vainqueurs défilèrent, portant sur leurs épieux les têtes des vaincus. Le premier avait sur la pointe effilée de ses sabots deux morceaux de chair sanguinolente : les cœurs de sa fiancée et de son séducteur. Regardez bien filles infidèles, que cela vous serve de leçon.
L’histoire raconte que la leçon ne dura guère. Mais depuis ce jour, la fiancée recevait une paire de sabots à longues pointes avec un cœur gravé au bas.

+ Imprimer

design : neo05