Musée du Pays vaurais [Lavaur, 81]

Conférence : Les Pénitents blancs en Languedoc (archive)

mercredi 17 novembre 2010 à 17h45

Conférence proposée par les Amis du Musée du pays vaurais dans la salle de réunion de la médiathèque (3 rue Jouxaygues 2e étage).
Entrée libre.

Lavaur a compté par le passé deux confréries de pénitents, les blancs et les bleus.

Des pénitents blancs, nous savons très peu de choses, si ce n’est que leur chapelle se situait près de l’ancien hôpital St Jacques, soit sur la place actuelle des consuls.

Les pénitents bleus se rassemblaient dans l’ancienne église, connue sous le vocable Sainte Croix, dans la cour de l’actuelle école maternelle – elle datait de 1254 ; puis dès 1648, ils s’installèrent dans une nouvelle chapelle située dans la rue … des pénitents bleus, qui relie la petite rue Carlesse et les allées Jean Jaurès. La Compagnie cessa d’exister en 1790. Il nous en reste la décoration du chœur de la cathédrale St Alain: tableau représentant St Jérôme (leur saint patron) au pied de la Croix, leur croix de procession (sur fond bleu, évidemment !) au-dessus de la porte de la sacristie, et les tableaux du chœur, représentant des scènes de la Passion, par Subleyras.

En outre, la Société archéologique possède dans ses archives le registre des « statuts de la dévôte Compagnie des Pénitents Bleus, establie sous le nom de Saint Hiérosme de Lavaur en l’année 1593 » où figurent les signatures des ‘confrères’ lors de leur admission – on y trouve en particulier la signature de ‘Philippe Pinel, clerc tonsuré’, ce qui éclaire d’un jour nouveau la personnalité du fondateur de la psychiatrie moderne. La devise des Pénitents de Lavaur était 'sana me Domine' (guéris-moi Seigneur): en instaurant le 'traitement moral' des malades qu'il faut guérir, et non plus punir, Pinel n'était-il pas dans l'esprit des Pénitents ?

Cette conférence nous permettra d'approcher de façon vivante et contemporaine la vie des Pénitents, qui ont marqué Lavaur de leur empreinte.

+ Imprimer

design : neo05