Musée du protestantisme, de la Réforme à la laïcité [Ferrières (commune de Fontrieu), 81]

Événement : Cinquantenaire du Musée le samedi 11 Août 2018 : "Le musée débat dans le pré"

11 août 2018

Dans le pré du Musée ou à la salle municipale PIERRE DAVY FERRIERES/FONTRIEU 81260.

De 15H à 18H trois ateliers :

  • "L'ORIGINE DES DIEUX" avec ADELINE GRAND-CLEMENT, maître de conférences en histoire ancienne à l'université Toulouse/Jean-Jaurès
  • "LES VIOLENCES DE RELIGION" avec PATRICK CABANEL, directeur d'études à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, titulaire de la chaire Histoire et Sociologie des Protestantismes
  • "LA LAICITE EN FRANCE " avec MICHEL MIAILLE, professeur de droit et de science politique à l'université de Montpellier 1

Les administrateurs du musée et ses membres ont toujours souhaité être en résonnance avec les débats qui traversent la société. Pour ce cinquantenaire, nous réfléchirons aux religions et à leur place dans la société.

Trois débats d’une durée de ¾ d’heure environ réuniront ceux qui souhaiteront débattre de ces thèmes. Ils pourront même aller d’un atelier à un autre.

LES « DÉBATS DANS LE PRÉ » DU MUSÉE

  • L’atelier « L’origine des dieux » avec Adeline GRAND-CLEMENT, maître de conférences en histoire ancienne à l’université Toulouse/Jean-Jaurès, docteur des Sciences de l’Antiquité. « Religion » : les Grecs n’ont pas de mot que l’on pourrait traduire ainsi. Pourquoi ? Parce que le religieux ne constitue pas selon eux un domaine spécifique de l’activité humaine, qui serait distinct du politique, du social, de l’économique : les dieux sont dans la cité, innombrables, partout présents et pourtant invisibles. Les Grecs ne les considèrent pas comme des personnes, mais comme des puissances toujours en action et en interaction les unes avec les autres. Ces entités forment ainsi un panthéon ouvert, malléable et sans cesse recomposé, en fonction des lieux, des périodes et des contextes. Les multiples mythes qui circulent dans le monde grec, rendent compte d’une telle souplesse et capacité d’adaptation. Parmi eux, le récit des origines des dieux, qui sont nés en même temps que le monde, permet de plonger dans l’univers étrange et fascinant de ce polythéisme grec, souple et ondoyant.
  • L’atelier « Les violences de religion » avec Patrick CABANEL, directeur d’études à l’Ecole pratique des Hautes Etudes, titulaire de la chaire Histoire et Sociologie des Protestantismes.

Les religions portent-elles en elles le risque de la violence ? Croisades, guerres saintes, guerres de Religion, massacres, Saint-Barthélemy, fanatisme, fous de Dieu, inquisition, bûchers, exils, conversions forcées, affaire Calas… Le spectacle de ce début du XXIe siècle, après celui qu’a donné le XVIe, invite à poser la question. On s’interrogera sur les racines des haines religieuses, sur de possibles parallèles entre les deux siècles cités plus avant, mais aussi sur la manière dont des sociétés, au lendemain de la fureur et du chaos, ont pu rebâtir et faire durer la paix de religion, d’édit de Nantes en laïcité pour ce qui concerne la France.

  • L’atelier « La laïcité en France » avec Michel MIAILLE, professeur de droit et de science politique de l’Université de Montpellier 1.

Aujourd’hui, le débat est vif sur ce qu’est, sur ce que doit être la laïcité en France. Entre les tenants d’une séparation stricte entre les Eglises et l’Etat, et le retour du religieux dans la vie de la cité qui impacte notre quotidien, il faut revenir aux origines de la loi, et de ce que fut l’apport des protestants à sa mise en œuvre. La liberté de conscience et la liberté du culte sont les deux piliers de la laïcité « à la française », ce qui a entraîné une paix durable entre les pratiquants des diverses religions, et de ceux-ci avec les non croyants. Le « vivre ensemble » est-il susceptible d’être remis en cause par les tenants d’une évolution de la loi de 1905, dans quelque sens que cela soit ? Ou le statut quo est-il également porteur de problème à terme ?

VENEZ PARTAGER NOS RÉFLEXIONS DANS LE CADRE AGRÉABLE DU MUSÉE DE FERRIÈRES/FONTRIEU !

+ Imprimer

design : neo05